Êtes-vous bon ou beau joueur ?

©AdobeStock

Si le golf est aujourd’hui un sport de prédilection pour les gens de tout âge, c’est parce qu’il enseigne toutes les habiletés nécessaires pour devenir aussi bon que beau joueur.

Voici quelques fondamentaux qui aideront au développement global des aptitudes du « bon joueur » soucieux de ses performances, et celles du « beau joueur » plus préoccupé par son attitude et ses comportements.

Plus je m’entraîne, plus j’ai de la chance

Au golf, le génie est fait de 1 % d’inspiration et de 99 % de transpiration. Vous aurez beau lire tous les livres de golf du monde, si vous ne vivez pas l’expérience sur le terrain, vous limiterez votre progression.

S’élancer sans réfléchir

Prendre en considération la distance, le vent, le dernier élan… est normal. Mais une chose distingue le bon golfeur des autres, il sait s’arrêter de réfléchir quand vient le temps de s’élancer. Avant la frappe il prépare son corps à l’action et rentre dans un monde de sensations, de réflexes et d’automatismes. Au golf, selon Dave Hill, « le swing est comme le sexe, vous ne pouvez pas réfléchir à votre façon de faire au moment où vous le faites ».

Au golf, la réussite est une succession de petits pas

Si un bon élan est une condition nécessaire pour réussir, elle n’est pas suffisante. Vous devez aussi parfaire votre putting, vos coups d’approche et de trappe. Il est essentiel de vous fixer une vision d’ensemble, mais il est non moins capital de bien travailler chaque phase. L’idée est d’avoir un plan comprenant un processus d’étape par étape, d’année en année.

École d’efficacité et de confiance en soi

La maîtrise de gestes simples, évidents et fréquents, donne de l’assurance. Portez attention à ce que vous faîtes le mieux, ce que vous êtes sûr de réussir et tenez-vous en à l’essentiel. Si votre swing est laid, mais que vous arrivez près du trou à l’aide d’un coup utile, vous êtes un « bon joueur ». Si vous recherchez une ambiance conviviale et détendue, et savez faire preuve de « Fair Play », de patience, de relâchement, d’humilité et de sérénité, vous êtes un « beau joueur ». La combinaison parfaite de ces fondamentaux fera la différence.

 

Plus du même auteur ? Cliquez sur sa photo ci-dessous.

Pierre Brisebois

 

Pierre Brisebois46 Posts

Enseignant professionnel, top 25 enseignant au Canada selon National Post et Meilleur enseignant régionale en Amérique selon Golf Magazine / Professional teacher, National Post - Top 25 Teachers in Canada, Golf Magazine - Top Regional Teachers in America

0 Commentaires

Laissez un commentaire

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password