À quelques jours du printemps… Osez le BBQ !

©AdobeStock
SAQ 14558890 | 24,60 $

Simpsons Gravel Castle Chardonnay

Je vous dis chardonnay, microclimat et sol crayeux… à la seconde, vous appuyez sur le témoin et répondez « La Champagne » ! C’est aussi ce que j’ai répondu à cette question piège. La bonne réponse est Le Kent, en Angleterre.

À l’olfactif, il n’y a pas photo, c’est du chardonnay exempt d’artifices. Les arômes de poire blette et de citron sont transportés par des microbulles qui s’estompent après une quinzaine de minutes.

À la fois croquant et juteux, le fruit s’impose juste assez pour secouer et s’amuser avec les acteurs de votre assiette puis s’efface en douce laissant la scène aux saveurs dominantes de votre menu.

Assurément, cette recrue britannique, vive de nature, donnera la réplique à la bouillabaisse et aux crevettes coco-panko.

SAQ 14471680 | 33,75 $

Nittadi Ad Astra Maremma Toscana

« Je préfère deux tonneaux de vin plutôt que huit chemises », propos tenus par Michelangelo Buonarroti, Michel-Ange pour les intimes, artiste incontournable du XVIe siècle à qui a appartenu la vaste propriété qu’est aujourd’hui le domaine Nittardi, vignoble de Maremma en Toscane.

Ayant changé plusieurs fois de main, c’est en 1982 que le domaine est repris par le galeriste Peter Femfert et son épouse Stephania Canali, historienne de Venise, qui depuis, façonnent les vins de Nittardi avec l’aide de l’œnologue consultant Carlo Ferrini, l’homme derrière le célèbre Masseto. Ce Maremma s’éloigne du style super toscan en adoptant une philosophie de terroir.

Le sangiovese domine sur des arômes de fruits à petite baie. Le cabernet-sauvignon et le merlot sont responsables du corps ferme aux tannins à la fois solides et fondants. Du sérieux à mettre en cave. Ceci dit, évitez les accords tomatés pour ne pas accentuer l’astringence. Optez plutôt pour un beefsteak Tomahawk.

SAQ 927830 | 26,20 $

Château St-Thomas Vallée de la Békaa

À quelques jours du printemps, une dose supplémentaire de rayons de chaleur est la bienvenue. Je vous propose le soleil du Liban, celui d’un assemblage de merlot, cabernet-sauvignon et syrah conduit à petit rendement (30hl/ha) dans la vallée de Bekaa par la famille Thomas.

Ce 2012, d’un rouge grenat légèrement tuilé, annonce un vin complexe. La prune mûre presque confite, la violette suivie du bouquet empyreumatique que sont les arômes de torréfaction, de cacao, de poivre et de réglisse.

L’ampleur amadoue la trame tannique. Osez le BBQ, optez pour le burger d’agneau grillé sinon le mijoté de bœufAdobeStock cajun pour les plus frileux.

 

Plus de cet auteur ? Cliquez sur sa photo ci-dessous.

Franck Lizotte

 

0 Commentaires

Laissez un commentaire

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password