Sauter dans les flaques d’eau

©AdobeStock

Avril est un mois intermédiaire. Dans les Laurentides, ce n’est plus vraiment l’hiver, mais pas encore le printemps. Chez nous, à Brébeuf, avril est la saison des inondations.

Le monde de l’eau

Mon mari et moi vivons au bout d’un chemin de terre de 900 mètres. Avec une douzaine d’autres, notre maison est située au bord de la rivière Rouge. En été, il faut marcher environ 100 mètres pour atteindre la rive sablonneuse, mais tout change en avril.

Certains d’entre vous ont des maisons d’où l’on peut partir en ski l’hiver. Pendant la saison des inondations, la nôtre est accessible en canoë.

La saison des inondations commence dès que le soleil d’avril repousse l’hiver. La rivière envahit notre chemin de terre, traverse notre jardin et se fraye un chemin sur des centaines de mètres jusqu’au rang des Collines.

Il y a quelques années, une moufette ayant mal évalué la rapidité de la montée des eaux s’est retrouvée bloquée sous notre porche pendant une semaine. Je l’ai nourrie ; elle s’est blottie sur un vieux coussin et a attendu que ça passe.

Contrairement à Mme Moufette, nous prenons nos précautions. La dernière semaine de mars, nous attachons le canoë ; nous sortons les cuissardes ; nous stockons l’eau douce. J’aurais même pu utiliser une combinaison de plongée l’année où j’ai fait chavirer le canoë… mais ça, c’est une autre histoire.

La récréation du mois d’avril

Lorsque la crue décroît, le rivage sablonneux a cédé la place à la boue et aux très grandes flaques d’eau. Autrement dit, c’est une récréation !

Que vous viviez dans une zone inondable ou que vous tombiez sur des flaques après une averse, à l’instar des enfants, sautez dedans. S’ils le font, c’est pour le plaisir de faire des éclaboussures et de se couvrir de boue.

Prenez le temps de jouer dans les flaques. Votre corps et votre cerveau vous en seront reconnaissants.

 

Plus de cette auteure ? Cliquez sur sa photo ci-dessous.

Cathy Bergman

 

Cathy Bergman143 Posts

Cathy Bergman est devenue athlète de façon inopinée à un âge relativement avancé. Elle nous montre qu’il n'est jamais trop tard pour retrouver la santé et la forme. Cathy Bergman is an accidental athlete who found health and fitness late in life. She shows us that is never too late to get healthy and fit.

0 Commentaires

Laissez un commentaire

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password