Frida : la nouvelle boutique qui célèbre la mode et l’artisanat canadiens

Frida & Valentine. © Guillaume Vincent

Issue du monde de l’architecture, de l’immobilier et du design de l’environnement, Valentine Leclerc – artiste visuelle et véritable passionnée de mode – ouvre ce mois-ci une boutique sur la rue de Saint-Jovite qui proposera exclusivement des marques canadiennes. Mais pas uniquement ; un bureau de design et de marketing occupera le deuxième étage et Valentine prévoit ouvrir un bistrot à l’Européenne dans le charmant jardin situé à l’arrière du bâtiment.

© Maz

Cette nouvelle adresse pour les adeptes de mode teintée d’authenticité ouvrira ses portes à la mi-mars, dans la maison centenaire qui abritait jusqu’à tout récemment l’antiquaire Coq Rouge ainsi que l’Atelier-Floral. Valentine ne pouvait rêver mieux pour offrir une vitrine aux créateurs et artisans canadiens.

Les choix de Frida

Dans cette boutique unique, il sera possible de découvrir des marques connues à travers le monde comme Naked & Famous, qui propose des jeans coupés, montés et assemblés au Canada à partir de toiles denim Selvedge japonaises. Pourquoi Japonaises ? Vous cherchez un bon vieux jeans qui vieillira magnifiquement en se délavant de manière unique ? Voilà pourquoi. « Ce sont de véritables nerds du denim », souligne amicalement Valentine. « Je porte une de leur salopette tous les jours. »

Pour le moment, une bonne partie de l’inventaire proviendra de la designer montréalaise Eve Gravel, pionnière dans le domaine de la mode locale québécoise. À cela s’ajoutent les marques comme HotelMotel, qui fabrique localement des chaussures avec des cuirs importés de France et d’Italie ; la marque montréalaise Annie 50, qui propose une griffe intemporelle unique alliant féminité et confort ainsi que Marigold ; Nicole Ouaknine ; les tuques de Gibou ; les chaussures et les bottes de Manitobah Mulkluks et les mocassins de Bastien Shoes.

Et ce n’est pas fini. Valentine est également parvenue à étoffer son offre « Made in Canada » avec des marques comme Sheep’s Clothing ; Dagg & Stacey ; Duray Socks ; La Sieste ; Warren Steven Scott et Muttonhead.

« Ça a été un défi de trouver des marques qui tiennent à ce que leurs produits soient fabriqués au pays, précise Valentine. Mais je trouve que de proposer uniquement des marques fabriquées au Canada en un seul endroit est un beau service à rendre. Quelqu’un qui opte pour l’achat local n’a pas à se casser la tête. Nous avons également des produits de céramiques et du mobilier d’extérieur faits par des artisans locaux. »

L’exception confirme la règle

Comme toute bonne règle, il existe une exception. Tout est fabriqué au Canada à l’exception de chaussures faites en Italie. « Je n’ai pas pu résister, confie Valentine. Les chaussures de la Maison Bédard sont désignées à Gatineau, mais sont fabriquées en Italie. »

Un autre intrus s’invite dans la collection de la boutique : les bottes et les chaussures griffées Ammann. « Cette marque suisse propose des bottes faites en Italie très reconnues pour l’après-ski. Elles sont exceptionnelles ! Ça me semblait pertinent pour notre région », explique Valentine.

« En ouvrant cette boutique, mon objectif était d’offrir des marques de très grande qualité entièrement fabriquées au Canada. Je n’en suis qu’aux prémices, mais je suis déjà très heureuse d’avoir chacune d’entre elles en magasin. Le Canada n’est pas particulièrement reconnu comme étant un pays qui exporte des marques de luxe, et pourtant… »

Côté design

Née au Nouveau-Brunswick, Valentine a grandi à Mont-Tremblant avant d’étudier l’architecture de paysages à l’Université de Montréal ainsi que l’architecture à McGill. Elle nourrissait alors le rêve de construire des stations de ski. Son premier stage de développement à l’étranger la mènera à travailler pour le promoteur de villégiature, SDG (Swiss Development Group) à Genève, en Suisse.

« Depuis que je suis adolescente, je rêve de créer un endroit créatif hybride qui traite de la mode et de l’artisanat. J’ai aujourd’hui la chance de pouvoir incorporer le design de l’environnement dans mon projet étant donné que c’est un domaine dans lequel j’ai travaillé pendant dix ans, en Europe et principalement à New York. »

« Le Canada a un talent exceptionnel en design et Mont-Tremblant a le meilleur ski. Combinez tout ce qui précède et vous obtenez Frida : un atelier-boutique et un guichet unique pour tout ce qui est bien fait au Canada », conclut Valentine.

 

Plus du même auteur ? Cliquez sur sa photo ci-dessous.

Guillaume Vincent

 

Guillaume Vincent295 Posts

Rédacteur et journaliste de profession, Guillaume Vincent a fait ses armes au sein de l’agence QMI. Il s’est joint au Tremblant Express en 2014. Promu en 2017, il y assume depuis le rôle de rédacteur en chef et directeur de la publication. / A writer and photojournalist by profession, Guillaume Vincent won his stripes in the QMI agency. He joined Tremblant Express in 2014. Promoted in 2017, he has been editor-in-chief and co-publisher since then.

0 Commentaires

Laissez un commentaire

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password