XTERRA Tremblant

Un triathlon en harmonie avec la nature

Le cross-triathlon XTERRA Tremblant revient en force à Mont-Tremblant avec de nouveaux parcours et des collaborateurs motivés.

Le dimanche 8 septembre au Domaine Saint-Bernard, plus de 180 triathlètes « hors route » prennent le départ de la dernière étape de la série XTERRA Québec en vue de se qualifier pour le Championnat du monde XTERRA à Maui, ou simplement pour s’amuser!

En solo ou en équipe, les participants choisissent parmi trois distances : triathlon standard, triathlon sprint ou duathlon.

Le triathlon standard, c’est 1,2 km de nage en eau libre, 26 km de vélo de montagne et 8 km de course en sentier. Le triathlon sprint représente environ la moitié de ces distances alors que le duathlon combine 2 km de course, 26 km de vélo de montagne et 8 km de course.

L’épreuve de natation se déroule dans le lac Raynaud et les épreuves de vélo et de course empruntent les magnifiques sentiers en terre battue du Domaine Saint-Bernard.

« On a un magnifique terrain de jeu dans notre cour arrière et l’engouement pour le vélo de montagne augmente ces dernières années », souligne Chantal Ruel, présidente de Tri-Action Mont-Tremblant.

« Une série comme XTERRA, qui est connue mondialement, va faire découvrir nos sentiers à une nouvelle clientèle », se réjouit-elle.

Côté parcours

Les parcours conçus par le directeur de course Patrick Lussier exigent de l’endurance, mais demeurent accessibles. « Les boucles de vélo de montagne sont peu techniques, de niveau débutant-intermédiaire, je dirais. Ça convient bien à un triathlète qui a certaines habiletés en vélo de montagne ou à un adepte de vélo de montagne qui souhaite vivre sa première expérience en triathlon », explique Patrick.

Le tracé en boucles permet par ailleurs aux spectateurs de suivre un athlète facilement et de l’encourager plusieurs fois.

En clôturant la saison des triathlons chaque début de septembre, XTERRA Tremblant complète bien le calendrier d’évènements sportifs à Mont-Tremblant. Et notre communauté sera heureuse d’apprendre qu’un tel événement, dont l’ampleur demeure plus humble que les Ironman, ne bloque aucune route ni piste cyclable.

Écoresponsabilité

Dans un décor aussi naturel, il allait de soi pour l’organisation que l’événement soit le plus écoresponsable possible. C’est pourquoi les stations de ravitaillement produisent un minimum de déchets en procurant des collations non emballées et des gobelets réutilisables.

« Nous encourageons l’autonomie des participants tant au niveau de leur besoin en eau que leur connaissance du parcours. Le parcours est super bien balisé, mais en forêt, on ne peut pas rouler sur le pilote automatique », prévient Patrick Lussier, lui-même grand adepte de course en sentier et de raids d’aventure.

Pour ceux qui hésitent encore à s’inscrire, sachez que le cross-triathlon est plus accessible qu’il ne paraît. Le 24 août dernier, le club Tri-Action Mont-Tremblant a organisé une sortie de reconnaissance en vélo de montagne pour démystifier le parcours du XTERRA Tremblant.

L’entraîneur François Belle-Isle a alors expliqué comment bien se préparer pour un cross-triathlon automnal. Il a d’ailleurs réussi à convaincre quelques membres des « Poules qui roulent » et du club de course en sentier Salomon Tremblant de s’inscrire au XTERRA Tremblant. Venez courir avec eux ou les encourager!

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 7 septembre à minuit : xterratremblant.com

Pour être bénévoles, écrivez à plussier@outeractive.ca

 

Plus de cette auteure ? Cliquez sur sa photo ci-dessous.

Geneviève Huchette

 

Geneviève Huchette51 Posts

Geneviève Huchette a grandi à Montréal et a complété un baccalauréat en agronomie à McGill. Après ses études et quelques voyages, elle a atterri à Mont-Tremblant en 2008, d'abord pour un emploi sur une ferme biologique. Alors qu'elle continue de jardiner pour le plaisir, Geneviève travaille actuellement dans les domaines du yoga, de la vente au détail et de la rédaction. Dans ses temps libres, elle adore les sports en montagne, les jeux de société et jouer de la musique. Geneviève Huchette grew up in Montreal and completed a bachelor degree in Environmental and Agricultural Sciences at McGill University. After years of studying and travelling, she landed in Mont Tremblant in 2008, first to work on an organic farm. Although she still enjoys gardening for fun, Genevieve presently works in various domains: yoga, retail and writing. In her leisure time, she likes mountain sports, board games and playing music.

0 Commentaires

Laissez un commentaire

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password