Vins “pensés” pour arrêter de penser

©AdobeStock
SAQ 14023713 | 25,10 $

Gustav Lorentz Evidence Riesling Alsace 2020

Les records de chaleur enregistrés sur le millésime 2020 ont fait littéralement suer nombre de vignerons alsaciens. Cette chaleur et la sécheresse inhérente peuvent concentrer les sucres dans le raisin et par là même, soustraire l’acidité nécessaire au bon équilibre.

Salvatrices, les nuits fraîches et une vendange précoce fin août ont garanti un grand millésime. Bons offices pour le riesling “Évidence” (bio, végan) de la maison Lorentz qui se veut vinifié volontairement plus sec.

L’exotisme de citron vert, de pamplemousse et de fruits jaunes mûrs confirme l’effet millésime. Presque nerveuse, l’acidité supporte la puissance et la rondeur de ce blanc alsacien pensé pour arrêter de penser.

Prévoyez une flammekueche (pizza alsacienne) pour profiter du moment présent.

.

SAQ 14727745 | 21,90 $

Complices de Loire Montlouis-sur-Loire Les Trois Parcelles 2020

Défricheur de parcelles et vinificateur de talent, François-Xavier Barc crée “Complices De Loire” en 2010 et s’entoure de vignerons qui partagent la même philosophie ; celle de transporter l’expression du terroir ligérien (Pays de la Loire) dans le verre – une forme de négoce haute couture.

La qualité du fruit dans le Montlouis-sur-Loire en fait d’emblée la démonstration. Les amateurs de minéralité seront ravis, car ici, le chenin faufile ses racines dans un sous-sol de tuffeau (craie).

Au nez, l’élevage en fût n’est aucunement perceptible, mais en bouche, cette méthode lui confère une belle rondeur jumelée à une excitante fraîcheur. Les arômes de poires se partagent avec celles d’agrumes pour subtilement se fondre dans une finale saline.

De mise avec les brochettes de poulet à la coriandre ou la truite mouchetée fraîchement pêchée pour les plus aventuriers.

.

SAQ 13351459 | 24,30 $

Juvé Y Camps Casa Vella d’Espiells Cabernet Sauvignon 2017

Reconnue au Québec pour son catalogue de fines bulles, la maison Juvé & Camps nous surprend cette fois-ci avec un vin tranquille et rouge par surcroît.

Monocépage Cabernet Sauvignon et certifié bio – comme la majeure partie des produits de la Bodega –, ce rouge est conçu pour les mordus de “Big Cab”.

D’un rubis aguichant, cette bête ne séduit par seulement à l’œil, mais aussi à l’olfactif. L’impression d’avoir le nez plongé dans un panier de prunes, de cassis et de framboises cueillis à point. Mêmes sensations en bouche, en y ajoutant des notes modérées de poivre et de fumée.

Intense, moyennement tannique et gourmand sur l’heure, ce qui en fait un candidat certain pour le cheeseburger de bœuf au cheddar.

 

Plus du même auteur ? Cliquez sur sa photo ci-dessous.

Franck Lizotte

 

Franck Lizotte34 Posts

Vulgarisateur vitivinicole/Wine world simplifier

0 Commentaires

Laissez un commentaire

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password