Tant de neige!

Tant de neige s’est accumulée sans jamais fondre; c’est complètement fou, du jamais-vu! Mais quel sera l’impact de toute cette neige sur vos arbres et votre aménagement paysager?

D’abord, les fameux chevreuils (comme toujours). L’épaisseur de neige leur aura permis d’aller grignoter la végétation qui se trouve au-delà de la ligne d’abroutissement habituelle.

S’ils ont mangé un arbre à feuillage persistant ou une haie, il n’y aura pas grand-chose à faire, à part une taille agressive. Si cela ne fonctionne pas, il faudra alors penser à remplacer.

La bonne nouvelle est que toute cette neige aura peut-être contribué, un tant soit peu, à contrôler la population de chevreuils.

Ensuite, votre pelouse. Il se peut que, ce printemps, il y ait beaucoup de moisissures nivéales sur les pelouses. À mesure que la neige fondra, si vous voyez quelque chose qui ressemble à de la peluche de sécheuse, rose ou blanche, et souvent de forme circulaire, c’est vraisemblablement de la moisissure des neiges.

Il s’agit de maladies fongiques qui prolifèrent lorsque l’herbe est recouverte de neige pendant plus de 45 jours. Ici, il faut être proactif. Ratissez toutes les plaques de gazon atteintes.

Puis, épandez une fine couche d’un bon mélange de terre végétale ou à jardin et utiliser abondamment des semences de gazon de bonne qualité – cela fera toute la différence. Faites cela le plus tôt possible afin de pouvoir profiter des pluies printanières.

Les zones d’ensemencement doivent être maintenues humides pour assurer une bonne germination et, ultérieurement, une bonne croissance.

Plantes ornementales
En terminant, vos plantes ornementales. Une bonne couverture de neige empêche, dans la plupart des cas, les plantes de dépérir. Toutefois, la charge de neige peut casser des branches, et une fonte lente peut faire pourrir les couronnes de certaines plantes.

Et il faudra attendre un peu avant que vos graminées et certaines vivaces ne se redressent. Pour ce qui est de tailler, vous pouvez couper immédiatement les branches cassées et celles qui se croisent, ou rabattre d’autres arbustes, comme la spirée ou la potentille, jusqu’aux plus bas bourgeons.

Des tâches printanières faciles à réaliser qui porteront fruit plus tard – pourquoi pas ? Amusez-vous !

Paysagistes Northland

 

De la même auteure : Entretien du jardin en automne (Cliquez sur l’image)

 

 

Laura Scully52 Posts

Diplômée de l’Université de Guelph en horticulture, Laura Scully est cofondatrice et copropriétaire de Northland, entreprise tremblantoise d'aménagement paysager maintes fois primée. Elle partage son savoir horticole avec les lecteurs du Tremblant Express depuis 2009. / A University of Guelph graduate in horticulture, Laura Scully is the cofounder and co-owner of Northland, the Mont-Tremblant landscaping company that has won so many titles and awards. She has been sharing her knowhow with Tremblant Express readers since 2009. paysagistesnorthland.com

0 Commentaires

Laissez un commentaire

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password