Surpasser la douleur

©dkcooper

Lorsque j’ai repris la course à pied ce printemps, je suis passée par divers stades similaires à ceux du deuil : déni, souffrance, colère, marchandage, dépression et acceptation.

Choc et déni

C’est généralement l’étape où les émotions sont les plus intenses, l’étape où l’on refuse catégoriquement de croire que sa forme cardiovasculaire n’est plus ce qu’elle était. Le déni fait rapidement place au choc. Ces cinq kilomètres me semblent soudainement bien longs !

Douleur et culpabilité

Une fois le choc passé, la douleur s’installe : sensation de brûlure dans les poumons, pieds surmenés, fléchisseurs des hanches tendus. Remords.

Colère et marchandage

À ce stade, la personne endeuillée commence généralement à penser à ce qu’elle a perdu. Elle est confrontée à la réalité. La négociation commence. C’est une phase difficile, qu’il est préférable de traverser avec des personnes en meilleure forme que soi.

Dépression et réflexion

Déterminée à établir les règles de mon retour à la course (et dépourvue de toute patience), j’ai sauté l’étape de la dépression et suis directement passée à l’acceptation.

Acceptation et espoir

Accepter une perte ne veut pas dire tourner la page, au contraire. C’est accepter les faits, se remémorer les bons moments, ne pas vivre dans le passé, et se fixer de nouveaux objectifs. Il fut une époque où j’étais en très bonne forme physique et une autre avant cela où je l’étais beaucoup moins.

J’en suis maintenant à un nouveau point de départ. Aujourd’hui, je vais de nouveau chausser mes espadrilles Skechers préférées et choisir un parcours facile où aller me perdre. Il n’y a rien de tel pour traverser les phases du deuil de la forme physique que de courir par une belle journée de printemps.

En dehors de sa zone

Peu importe la distance, peu importe la vitesse, acceptez la souffrance et adoptez la course à pied. Sortez de votre zone de confort. Vous en sortirez grandi.

 

Plus de cette auteure ? Cliquez sur sa photo ci-dessous.

Cathy Bergman

 

Cathy Bergman72 Posts

Cathy Bergman est devenue athlète de façon inopinée à un âge relativement avancé. Elle nous montre qu’il n'est jamais trop tard pour retrouver la santé et la forme. Cathy Bergman is an accidental athlete who found health and fitness late in life. She shows us that is never too late to get healthy and fit.

Égarez-vous

Surmonter les obstacles

Prêt pour s’amuser

Vieillir avec audace

0 Commentaires

Laissez un commentaire

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password