Republik : Cure nature pour une agence créative

© Guillaume Vincent

L’agence montréalaise Republik a choisi d’élire domicile à Mont-Tremblant cet été. L’objectif : offrir à ses troupes un bol d’air salvateur dans un cadre pleine nature. Cette initiative a permis aux équipes de production de retrouver le plaisir de créer ensemble; avec en prime; une vue sur les marmottes, les chevreuils et la forêt boréale.

Début juillet : Republik ouvre un bureau temporaire à Mont-Tremblant pour la période estivale et loue un chalet à proximité pouvant accueillir des petits groupes d’employés qui, à tour de rôle, viendront profiter de la région.

Baptisé Republik 46 N, faisant référence au 46e parallèle sur lequel se situe la ville de Mont-Tremblant, cette base d’été a permis d’éprouver l’effet que la nature pouvait avoir sur la créativité de l’équipe. « Pour créer, il faut avoir du plaisir. Et ici, on a du plaisir », assure Vincent Fortin, président de l’agence.

« Les gens sont super cool et le plein air est incroyable. Ça fait toute une différence quand tes employés vont souper un soir de semaine sur le lac en kayak ou qu’ils commencent leur journée après une sortie matinale de pêche à la mouche sur la rivière du Diable, c’est un autre monde », souligne-t-il.

Vincent Fortin, président de l’agence. © Guillaume Vincent

Ce fameux vendredi 13

Après l’annonce du confinement de l’ensemble de la population québécoise, l’équipe de direction de Republik forme une cellule de crise, à l’instar de dizaines de milliers d’entrepreneurs au pays. On met en place de nouvelles procédures visant à optimiser le télétravail.

En plus d’appels quotidiens avec les membres de son équipe, Vincent Fortin tente de cerner le pouls de ces derniers lors d’appels personnalisés.

« J’ai constaté une différence entre l’attitude et le niveau de motivation de ceux qui étaient coincés en ville versus ceux qui avaient trouvé refuge en région, explique Vincent.

Je me suis alors fait la réflexion que nous étions vraiment bien dans le nord. Il s’agissait vraiment de deux univers différents. »

Un rêve inespéré devenu réalité

Cette différence, Jenève Gervais a largement pu l’apprécier. Confortablement installée depuis le mois de mars dans le chalet de ses parents, elle eut toute une surprise lorsqu’un beau matin, elle vit débarquer ses collègues à quelques pas de son domicile.

« Ce n’est un secret pour personne que j’adorerais rester vivre ici », concède Jenève, éditrice de contenu pour Republik depuis trois ans.

« L’accès à la nature est formidable. C’était comme si un rêve s’était réalisé quand ils ont ouvert ce bureau à quelques pas de notre chalet. C’était vraiment super de pouvoir revoir mes collègues tout en conservant cet accès à la nature. »

L’espace pour penser

Pour François-Olivier Thibault, directeur de création de l’agence, cette expérience aura su procurer à son équipe et à lui-même une ouverture sur un horizon libérateur et inspirant. « L’espace pour penser », comme il le nomme. « Ça fait du bien de pouvoir regarder au loin et de poser ses yeux sur un décor naturel, un horizon moins oppressant que celui qu’on retrouve en ville, indique-t-il.

On connait tous le fameux cliché que l’idée vient dans la douche, mais en nature, on multiplie ces occasions-là. Je crois que tous nos employés seraient ravis de continuer l’expérience. C’était un des rêves de Vincent, précise François-Olivier.

Ça faisait un moment qu’il songeait à trouver une solution qui permettrait à nos équipes créatives de travailler en nature lorsqu’ils sont en montage, en écriture, en retouches, etc. » « Le moment était venu, renchérit Vincent. J’ai vu un local à louer dans le vieux Village, il ne manquait plus qu’un chalet pouvant accueillir des petits groupes d’employés.

Le jour où les mesures sanitaires ont permis de rassembler trois ménages sous un même toit a été l’élément déclencheur », conclut-il, en soulignant que l’histoire d’amour entre Republik et Mont-Tremblant est loin d’être terminée.

 

Guillaume Vincent249 Posts

Rédacteur et journaliste de profession, Guillaume Vincent a fait ses armes au sein de l’agence QMI. Il s’est joint au Tremblant Express en 2014. Promu en 2017, il y assume depuis le rôle de rédacteur en chef et directeur de la publication. / A writer and photojournalist by profession, Guillaume Vincent won his stripes in the QMI agency. He joined Tremblant Express in 2014. Promoted in 2017, he has been editor-in-chief and co-publisher since then.

0 Commentaires

Laissez un commentaire

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password