L’effervescence des fêtes…

©AdobeStock

Avec ou sans bulles !

 

Il est minuit moins une et à l’heure où j’écris ces lignes, le contexte d’importation à l’international est au ralenti. Les détaillants, comme la SAQ, espèrent que les stocks commandés arrivent à temps sur les tablettes pour répondre à la forte demande du temps des fêtes… surtout concernant les bulles.

Plus rassurant, le rendement historiquement faible de la récolte 2021 n’affecte en rien la disponibilité des champagnes et crémants, étant donné les importantes productions des trois années précédentes.

SAQ 12999181 | 24,75 $

Patrick Piuze non dosé Méthode Traditionnelle

Montréalais d’origine, Patrick Piuze a roulé sa bosse dans les vignobles australiens et sud-africains pour finalement s’établir à Chablis. C’est en 2008 que ce vinificateur autodidacte crée la maison de négoce Piuze et vinifie à partir de raisins achetés sur pied. Le chardonnay, qui est le seul cépage utilisé pour élaborer le mousseux zéro dosé (non-sucré) provient de la cuverie située entre Chablis et la Côte des Bar en Champagne.

D’abord élevé en cuve inox pour augmenter sa fraîcheur puis sur des lies abondantes pour le graisser, le vin est ensuite mis en bouteille et achève sa maturation sur lattes (méthode traditionnelle). Au visuel, le doré annonce l’ampleur et de fait, l’acidité redouble d’efforts et soutient à merveille cette générosité aromatique sur le fruit à chair blanche.

De belles bulles en finesse pour votre plateau de coquillages sur glace.

SAQ 13058113 | 22,45 $

Reinisch Pinot Noir 2019

Les vins autrichiens représentent près de 200 étiquettes différentes dans le référencement de la SAQ.

Le cépage Grüner Veltliner est en grande partie responsable de la popularité de cette région vinicole reconnue surtout pour ces vins blancs. Mais l’Autriche bénéficie aussi d’un climat approprié aux cépages rouges. C’est d’ailleurs ce que la maison Reinisch met en avant.

C’est sur des sols assez similaires à la Bourgogne (bas de coteaux argileux et coteaux calcaires) que la famille cultive de très qualitatifs pinots noirs. Noyau de cerise à l’ouverture, puis effluves de venaison, et légèrement fumé. La bouche est fraîche, juteuse sur un fruité éclatant, une texture gourmande, et un boisé chic et de bon goût.

On fait simple avec la crêpe farcie au jambon, brie et champignons, ou avec le festif rôti de dindon.

SAQ 14475445 | 29,00 $

Brancaia no 2 2019

C’est en 1981 que démarre le projet familial Brancaia. L’aventure vinicole débute en Toscane avec sept hectares de vignes. Quarante années et 80 hectares de vignes plus tard, les succès et les étiquettes se sont multipliés. La moitié de la production du domaine bénéficie de l’appellation DOC Maremma Toscana, véritable terrain de jeu pour les producteurs de cette aire de viticulture où pratiquement tous les cépages sont autorisés.

D’une bouche ample et élégante suivie d’une longue finale épicée, un brin boisé sur de bons tanins assez ronds, le no 2 2019 est un monocépage cabernet sauvignon qui séduit par ses arômes de fruits rouges à noyau. À boire maintenant.

Il a tout pour plaire au tournedos de canard au foie gras… juste avant les résolutions de l’année.

 

Plus du même auteur ? Cliquez sur sa photo ci-dessous.

Franck Lizotte

 

Franck Lizotte40 Posts

Vulgarisateur vitivinicole/Wine world simplifier

0 Commentaires

Laissez un commentaire

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password