Le golf comme mesure de réconfort

Jimmy Galbraith. ©TremblantExpress

Puisque la distanciation sociale est naturellement omniprésente et sécuritaire au golf, on doit prévoir l’ouverture prochaine des activités dès que les mesures gouvernementales s’assoupliront. C’est vraiment une bonne nouvelle pour plusieurs d’entre nous, car l’an dernier, le golf fut le sport le plus pratiqué au Québec.

Même si les restaurants, bars, salles de réception et tournois restent inaccessibles, l’achalandage a augmenté de 19 % par rapport à 2019. C’est encourageant et de bon augure pour l’industrie. Les restrictions imposées à plusieurs activités en 2020 ont fait en sorte que des sportifs ont muté vers le golf, ce qui a amené une clientèle plus jeune sur les parcours.

En plus de compter sur la loyauté des retraités et de celles des 25 à 45 ans qui sont de retour avec leurs familles, on dénombre aussi une clientèle de néophytes de tous âges qui découvrent non seulement un sport sécuritaire, mais aussi d’actualité en raison de sa chaîne de valeur.

La crise actuelle nous ramène – au même titre que le golf – à l’essentiel. Selon moi, les mesures sanitaires nous ont aidés à créer une nouvelle sorte de bulle. D’une part, nous sommes tous plus conscients de notre propre bulle. Et d’autre part, nous respectons davantage la bulle d’autrui.

Ces bulles-là, les sportifs et les golfeurs assidus les connaissent bien, car elles font partie des fondements les plus importants de notre sport favori. C’est par la conscience et le respect de cette bulle que le vrai golfeur s’éveille et que son esprit sportif prend forme.

C’est tellement plaisant de jouer avec ses enfants, parents, grands-parents, amis et même entre compétiteurs lorsque tout ce beau monde fait preuve d’éthique et de respect. Cet acte de civisme nous aide dans notre capacité à nous réapproprier notre vraie nature, nous permet d’être nous-mêmes, de profiter du moment présent et d’être à notre meilleur.

Et ça, par les temps qui courent, c’est réconfortant. Bon golf et bonne saison !

 

Du même auteur : Le golf est 90% mental et 10% mental (Cliquez sur l’image)

 

Pierre Brisebois42 Posts

Enseignant professionnel, top 25 enseignant au Canada selon National Post et Meilleur enseignant régionale en Amérique selon Golf Magazine / Professional teacher, National Post - Top 25 Teachers in Canada, Golf Magazine - Top Regional Teachers in America

0 Commentaires

Laissez un commentaire

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password