Le confort de vos pieds est primordial

©GuillaumeVincent

Une autre saison de ski qui s’amorce. C’est toujours excitant d’enfiler un nouvel équipement. Malheureusement, l’inconfort accompagne souvent son utilisation en début de saison.

Si, tout comme moi, vous passez l’été en sandales – ce qui est à proscrire pour une bonne santé des pieds – et que vous sautez dans vos bottes de ski neuves, il est fort possible que celles-ci vous fassent mal durant un certain temps.

Normalement, ce n’est qu’une question de jours avant que les chaussons ne se moulent à vos pieds et que ces derniers s’adaptent à leur nouvel environnement. Toutefois, si la douleur persiste et que des points de pressions apparaissent, il est fortement conseillé d’aller voir un spécialiste à votre boutique préférée. Il pourra personnaliser votre botte pour un meilleur confort.

Vous vous êtes tous demandé à quoi servaient les petits outils qui trainent dans un sac plastique au fond de votre boite de bottes. Généralement, vous finissez par vous en débarrasser dans le recyclage en même temps que l’emballage. Toutefois, ces outils ne se retrouvent pas là par hasard ; ils permettent d’adapter, au besoin, votre botte à votre morphologie. Je vous invite à consulter le spécialiste de votre boutique afin de régler les angles latéraux du coffre supérieur. Ceci optimisera votre confort et vos performances sur neige.

Chez les coureurs, il y a le mythe du « race fit ». Pendant longtemps, il était avéré que d’avoir les orteils recroquevillés dans la botte assurait une meilleure transmission du mouvement au ski. Posséder la botte la plus rigide possible était un gage de puissance. Ceci offrait une confiance accrue à celui qui chaussait lesdites bottes en béton.

Même si le design des bottes de ski n’a pas énormément changé depuis des lustres, les progrès de leur fabrication ont complètement révolutionné le confort des coureurs. Il y a maintenant beaucoup plus de place pour les orteils sans sacrifier la réactivité de la botte. Il est beaucoup plus aisé de réagir rapidement si le sang peut circuler normalement dans les pieds.

La rigidité des bottes doit autoriser au skieur de la fléchir sans toutefois l’écraser. La flexibilité (indice de flex) doit permettre une transmission optimale de l’énergie du skieur au ski. Une botte rigide avec un ski très flexible apporte beaucoup d’instabilité dans le virage, l’inverse retarde la réaction du ski.

Avant de dévaler les pentes, prenez votre temps pour choisir vos bottes de ski. Vos pieds vous en seront reconnaissants toute la saison. Bon ski.

 

Plus de cet auteur ? Cliquez sur sa photo ci-dessous.

Jocelyn Huot

 

Jocelyn Huot24 Posts

Entraineur Chef du Club de ski Mont-Tremblant Entraineur Niveau 4 certifié FESC / PNCE Niveau 3 de l'Alliance des moniteurs de ski du Canada Formateur pour Alpine Canada depuis 2007 Head coach of the Mont-Tremblant Ski Club Leve 4 FESC/PNCE – certified coach, Level 3 CSIA/AMSC – certified instructor

0 Commentaires

Laissez un commentaire

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password