La méthode des trois tirelires

En langage simple, la méthode des trois tirelires se traduit ainsi : « économies, dépenses, organismes de bienfaisance ».

Plutôt que de déposer son allocation ou toute autre somme reçue dans une tirelire, l’enfant les répartit plutôt entre trois tirelires : une pour les économies, une pour les dépenses et une pour les organismes de bienfaisance.

Votre mission, si vous l’acceptez, sera d’expliquer chaque tirelire à votre enfant, tout en l’aidant un peu à déterminer le montant à y déposer. C’est tout ! Vous n’avez, maman et papa, besoin d’aucune compétence pédagogique particulière.

Je conseille de consacrer environ 10 % des allocations aux organismes de bienfaisance et la plus grande partie aux dépenses, mais la répartition peut varier. Il faut aussi donner une certaine liberté aux enfants pour répartir leur allocation. Ils participeront ainsi activement aux décisions concernant leur argent.

C’est du sérieux pour ces petits, qui sont plutôt impatients d’apprendre à gérer leur argent. De vraies éponges ! En répartissant leur allocation chaque semaine, ils s’habitueront à mettre de l’argent de côté.

En toute franchise : la plupart des publications proposent de présenter les « économies » comme l’objectif d’acheter quelque chose, tel un vélo ou un jeu vidéo. Bien que ce soit une excellente leçon, ce n’est pas la bonne façon d’enseigner aux enfants à « économiser ».

Conseiller en placements depuis près de 20 ans, et père, je crois que la meilleure façon de prendre l’habitude d’épargner est d’apprendre à économiser à long terme plutôt qu’à court terme.

J’ai trouvé une façon amusante de l’expliquer à ma fille. Cela devrait également l’aider à mieux comprendre la notion plutôt vague qu’est la valorisation des actifs… dans un langage simple, bien sûr !

Comment ? Et pourquoi ? Ne manquez pas la prochaine publication !

#kidsmartmoney #financialliterature #childeducation

 

Du même auteur : Apprendre à épargner à long terme (Cliquez sur l’image)

 

Mark Tilden22 Posts

Parti du constat qu’il n’existait aucun matériel pédagogique pour donner aux enfants de bonnes habitudes avec l’argent, Mark Tilden incorpore les bases de la finance adaptées aux enfants de 5 à 8 ans dans de courtes histoires qu’il teste d’abord sur sa fille de 5 ans. Il a ainsi écrit les premières histoires pour enfants de fiction financière fantaisiste au monde. Chaque mois, Mark propose dans sa chronique des activités interactives, simples, et comme il dit… amusantes. Après 18 années de Conseils en placement, Mark Tilden crée kidsmartmoney, une plateforme d’alphabétisation à la finance destinée aux enfants de 5 à 17 ans. Based on the fact that there wasn’t any teaching manual to give children good habits with money, Mark Tilden incorporates financial basics for younger children (5 -8) into bedtime stories he told first his five years old daughter, and he penned most likely the world’s first financial fantasy fiction stories for children. Every month, in his column, Mark will pass on some age appropriate ideas/activities that are interactive, uncomplicated, and dare he say…fun! Investment advisor during 18 years, Mark Tilden create recently kidsmartmoney, a Financial Literacy Education Platform for children from age 5 to 17.

0 Commentaires

Laissez un commentaire

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password