La longue et fabuleuse histoire du vin : In Vino Veritas

©Courtoisie

C’est en 6 000 av. J.-C. que sont apparues les premières vignes dans le Caucase, berceau de la viticulture. Transitant par l’Égypte, la Phénicie, la Grèce, l’Italie et l’Afrique du Nord, le vin s’est rendu jusqu’à nous. Il n’est plus réservé aux souverains et ne sert plus de monnaie d’échange, mais il demeure un symbole de partage et d’art de vivre.

« Le vin est l’un des rares produits qui s’améliorent et se bonifient en vieillissant. Il exerce une magie, il fascine et fait rêver. » Parlant de vin, Richard Sagala est intarissable et je dois lui rappeler les contraintes d’espace.

Son épouse étant consule du Canada à Lyon dans les années 90, Richard Sagala s’est initié au monde de la diplomatie, du cérémonial et du protocole. Il a surtout été fasciné par le rôle de chef d’orchestre du majordome : du latin major domus — le chef de la maison — en anglais butler. Un domaine et un rôle qui lui plaisaient et pour lesquels il a obtenu une certification de l’International Butler Academy, faisant de lui le premier et peut-être le seul majordome certifié au Québec.

Mais une intuition lui fit présumer qu’il fallait ajouter une expertise plus complète et plus contemporaine à un métier en voie d’extinction et il décida de devenir expert en vin. Il suivit une formation auprès de Wine Spirit Education Trust (WSET), un standard international, qui lui permettra d’obtenir un MBA spécialisé en commerce du vin.

Richard Sagala. ©Courtoisie

Son but était désormais de créer une école de vin ayant pour objectif d’apprendre aux œnophiles à composer et à gérer une cave à vin. « Gérer une cave à vin, ce n’est pas simplement entreposer des bouteilles, mais anticiper ce qui peut bien vieillir et connaître les accords mets-vin. Et aussi, comment bien choisir avec une SAQ qui propose plus de 20 000 références ? ».

Son école In Vino Veritas — basée à Montréal — offrira dans notre région à compter de l’été une programmation comprenant des conférences thématiques, des animations et des ateliers de dégustation ainsi que des clubs de 10 personnes — pour préserver la convivialité — qui se réuniront périodiquement.

Ces clubs concernent trois types de clientèle. Le premier niveau (Nansen) vise à explorer le goût, le style et le rapport qualité prix d’un vin : bouteilles de 20 à 50 $. Le deuxième niveau (Belvédère) intéresse l’acheteur qui veut constituer un cellier et recherche un potentiel de vieillissement : bouteilles de 150 à 450 $. Le troisième niveau (Kandahar) cible les passionnés qui veulent partager de grands crus. : « on n’a pas d’idée tant qu’on n’a pas goûté, disait un de mes profs. »

Et pourquoi Mont-Tremblant ? Le Montréalais Richard Sagala est Tremblantois de cœur. Sa famille skie dans la région depuis 1947 et c’est dans l’esprit de cette filiation qu’il a choisi d’installer chez nous une filiale de In Vino Veritas. Une région qui valorise la santé, la gastronomie et l’art de vivre lui semble un bon terreau pour y distiller, dans un esprit ludique, la connaissance et l’amour du vin.

richardsagala.wordpress.com

 

Plus du même auteur ? Cliquez sur sa photo ci-dessous.

Daniel Gauvreau

 

Daniel Gauvreau72 Posts

Récréologue et journaliste de formation, tour à tour organisateur, formateur, consultant, chroniqueur et traducteur dans le milieu du plein air, Daniel Gauvreau est passionné d’activité physique en extérieur. De retour d’un périple au Québec et en France, il a choisi les Hautes-Laurentides pour satisfaire son amour de la nature. Semi-retraité, moniteur de ski de fond à SFMT, son expérience profite désormais aux lecteurs de Tremblant Express. Recreation professional and journalist by education, organizer, trainer, consultant, columnist and translator about the outdoors by experience, Daniel Gavreau is passionate about physical activity outside. Following a trip through Québec and France, he chose the Hautes-Laurentides as the place to satisfy his love of nature. Semi-retired and teaching cross-country skiing with SFMT, he now offers his experience to Tremblant Express readers.

0 Commentaires

Laissez un commentaire

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password