Jimmy Galbraith, jeune prodige du golf 

Jimmy évolue sur le golf Le Maître depuis sa plus tendre enfance. Sur le terrain, il frappe chaque coup avec la souplesse d’un félin : il y est dans son élément. C’est également lors des compétitions et autres championnats qu’il performe le mieux. Rencontre avec un jeune champion de tout juste 10 ans.

Même s’il ne pèse que 70 livres (31 kilos), Jimmy – du haut de ses 4 pieds et 8 pouces (1,4 mètre) – frappe déjà des coups de départ de 190 verges. « Il joue six jours sur sept, explique son papa Nick Galbraith. À 4 ans, il nous suivait déjà sur le terrain avec des clubs en plastique. Il participe à des compétitions depuis l’âge de 8 ans », précise-t-il.

« Jimmy est un enfant dynamique, enjoué et très sociable, et les mots sont faibles », confie le coach de Jimmy, Pierre Brisebois. « Il adore le golf, l’entraînement supervisé, la compétition et les amitiés naissantes qui en découlent. Fait plutôt rare pour un enfant de 10 ans qui, habituellement, préfère uniquement jouer. »

Champion du Québec

Le 5 août dernier, Jimmy a remporté les honneurs au club de golf de Drummondville où était disputée la dernière ronde du 49e Championnat provincial bantam, pee-wee et moustique. Jimmy a joué +8 (80), ce qui lui a permis de repartir avec la médaille dans la catégorie moustique qui lui avait échappé l’année dernière.

Le lendemain matin, au Maître; serveurs, cuisiniers et pros sont allés rejoindre le jeune golfeur au champ de pratique pour le féliciter. « Tout le monde savait qu’il avait remporté le Championnat provincial. C’est super qu’ils soient venus le voir pour le saluer et l’encourager », souligne la maman de Jimmy, Jenny Prud’homme.

« Bien qu’il soit dans la catégorie moustique (9-10 ans), il est considéré comme un des meilleurs pee-wee au Québec (11-12 ans), précise Pierre Brisebois. Il a le privilège d’être encadré par des parents aimants qui n’hésitent pas à sillonner la province pour ses tournois et qui l’encouragent à s’amuser beaucoup plus qu’à performer. »

Une histoire de famille

Le jeune a de qui tenir. On retrouve en effet de grands sportifs dans sa famille. L’arrière-grand-mère de Jimmy a d’ailleurs remporté le Championnat du club de Drummondville de 1935 à 1938 inclusivement.

« Elle avait à peu près 18 ans à cette époque, se souvient Nick. Je l’ai dit à Jimmy et après ça, il tenait vraiment à cette victoire. Il l’a remporté par 6 coups », précise-t-il.

Victoire après victoire

Aussitôt notre rencontre terminée, Jimmy et Nick ont pris la route vers Lachute où un autre tournoi attendait le jeune et talentueux golfeur. Le soir même, Jenny a publié sur les réseaux sociaux que son fils venait de jouer la « ronde de sa vie ».

Et pour cause. Jimmy a décroché un score de (-2) 70 – le meilleur de la journée – remportant non seulement la première place dans la catégorie moustique, mais surclassant du même coup les joueurs des catégories pee-wee et bantam.

Mont-Tremblant dans le top 3

Il n’y a pas que Jimmy qui s’est illustré cet été sur les verts de la province. La performante Ann-Sophie Bourgault, également du golf Le Maître, est arrivée première dans la catégorie pee-wee lors du Championnat provincial et Guillaume Paquette, du golf Gray Rocks, a décroché la troisième place dans la catégorie bantam.

Les golfs de Mont-Tremblant peuvent donc compter sur une relève prometteuse que nous surveillerons de près.

 

Guillaume Vincent283 Posts

Rédacteur et journaliste de profession, Guillaume Vincent a fait ses armes au sein de l’agence QMI. Il s’est joint au Tremblant Express en 2014. Promu en 2017, il y assume depuis le rôle de rédacteur en chef et directeur de la publication. / A writer and photojournalist by profession, Guillaume Vincent won his stripes in the QMI agency. He joined Tremblant Express in 2014. Promoted in 2017, he has been editor-in-chief and co-publisher since then.

0 Commentaires

Laissez un commentaire

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password