Entre bon voisinage et conflits perpétuels…

La plupart d’entre nous avons déjà eu de la difficulté à fermer l’œil à cause de voisins festifs. Heureusement, ces situations sont plutôt rares et la plupart du temps, on tolère par bonne foi ces excès occasionnels qui font partie des impromptus de la vie. Mais comment réagir lorsque la situation dépasse largement les limites du raisonnable ?

L’intervention policière en matière de bruit excessif 

À Mont-Tremblant, il est possible de signaler une infraction en composant le 819 425-2723. Les policiers appelés se rendront discrètement sur les lieux afin d’évaluer la nature de la nuisance, son intensité ainsi que sa récurrence. Le caractère excessif du dérangement est important pour orienter l’intervention policière.

Une fête d’enfant se déroulant à 13 h l’après-midi n’a pas le même impact qu’une fête où s’entremêlent musique et cris à 1 h du matin.

De façon générale, pour une plainte nécessitant un premier déplacement, les agents peuvent juger qu’un avertissement au responsable des lieux est suffisant. Cet avertissement est inscrit dans une base de données et les policiers sont avisés de l’historique des plaintes avant même de se rendre sur les lieux.

La deuxième étape est souvent l’émission d’un constat d’infraction. Dans le cas où il s’agirait de problématiques récurrentes, il arrive malheureusement que des poursuites au civil soient intentées pour des conflits de voisinage de longue date.

Vrai ou faux?

– Il est défendu de faire du bruit et l’on doit s’assurer de respecter la quiétude du voisinage en tout temps. La fameuse barrière du 22 h est une légende urbaine.

VRAI. À Mont-Tremblant, il est interdit de faire du bruit susceptible de troubler la paix, la tranquillité, le confort, le repos, le bien-être du citoyen ou du voisinage.

– À Mont-Tremblant, il est permis de faire des feux d’artifice à condition d’aviser le Service de police.

FAUX. La réglementation tremblantoise prohibe le fait qu’il soit fait usage de pétards ou de feux d’artifice, et ce, en tout temps.

– L’utilisation de certains outils bruyants ou de certains travaux de construction est restreinte par des règlements municipaux.

VRAI. À Mont-Tremblant, on ne peut pas utiliser une tondeuse à gazon entre 21 h et 7 h.

 – Les policiers pourraient arrêter et conduire au poste de police un contrevenant qui enfreint à répétition le règlement sur le bruit.

VRAI

 Pour plus d’informations villedemont-tremblant.qc.ca > Citoyens > Règlements.

 

Du même auteur : Les plus petits en voiture… (Cliquez sur l’image)

 

Éric Cadotte51 Posts

Agent aux relations communautaires du Service de police de Mont-Tremblant, Éric Cadotte collabore par le biais de chroniques avec plusieurs médias de la région, dont la radio Cime FM et la télévision communautaire TVCL. / As community relations agent for the Mont-Tremblant Police Department, Éric Cadotte works via written and spoken columns with several regional media outlets, including CIME FM radio and TVCL community television.

0 Commentaires

Laissez un commentaire

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password