De nouveaux horizons pour Ski de fond Mont-Tremblant

©AdobeStock

Pour ses 46 ans, Ski de fond Mont-Tremblant (SFMT) s’offre un tout nouveau terrain de jeu au Golf Manitou. Un changement significatif pour cet organisme implanté au Domaine Saint- Bernard depuis 22 ans. Bien que différente, on nous promet une offre de service impeccable dans un décor enchanteur qui saura ravir les mordus de plein air hivernal.

Ce nouveau centre de proximité, facilement accessible par la montée Ryan, offrira 20 km de sentier dont une dizaine de kilomètres seront dédiés au ski de fond (classique et patin). Les marcheurs et les raquetteurs pourront quant à eux profiter chacun de 5 km de sentiers dédiés à leur activité favorite.

S’ajoute à cela 110 km de sentiers municipaux de ski, de raquette et de marche, dont l’accès se fait depuis le Golf Manitou – pour un total de 130 km. Soulignons que ce réseau, ainsi que les sentiers de SFMT, demeurent gratuits pour les citoyens de Mont-Tremblant.

« Le terrain du Golf Manitou est fort intéressant, car il est loin d’être plat, » explique Serge Dubois, cofondateur et président du Centre de ski de fond Mont-Tremblant. « On réservera les parties planes pour les débutants et les skieurs intermédiaires et expérimentés profiteront de beaux dénivelés », précise-t-il.

« Le paysage est magnifique et offre de superbes points de vue sur la rivière du Diable, c’est assez spectaculaire. Les sentiers se côtoient et forment une série de boucles, comme sur les parcours de championnats, c’est très convivial, ajoute Serge. La grande boucle, qui fait le tour du golf, nous amène dans une petite forêt très pittoresque sur le bord de la rivière. Je crois que les gens vont apprécier. »

Honneur aux familles… et aux sprinteurs

©AdobeStock

Cette saison, Ski de fond Mont-Tremblant misera sur l’initiation au ski de fond et l’accueil des familles grâce à une école de ski certifiée, pilotée par les moniteurs expérimentés François Beauchemin et Michel Villeneuve.

Les familles seront à l’honneur ; en plus de compter sur un accueil chaleureux, elles pourront même profiter d’une glissade en neige aménagée sur un des dénivelés du golf.

Pour leur part, les skieurs aguerris trouveront leur compte grâce à un coin cardio réservé aux sprinteurs. Ce dernier sera accessible tous les jours, de 7 h à 9 h et de 15 h à 17 h.

« On devient un terrain de jeu, on se réinvente, concède Serge Dubois. Nous nous sommes fixés comme mission de réserver un accueil chaleureux et convivial aux familles et aux débutants.

Mais nous voulons penser à tout le monde ; autant aux fondeurs, quel que soit leur niveau, qu’aux adeptes de la raquette et de la marche hivernale. »

Damage : du sur mesure signé SFMT

Du côté équipement, SFMT continuera de compter sur des chauffeurs d’expérience et sur une dameuse Prinoth Husky XC afin d’assurer la qualité de ses sentiers. Notons que ce véhicule chenillé, qui fut utilisé lors de la Coupe du monde de ski de Québec en 2017, fut autographié l’an dernier par le champion du monde de ski de fond

lors de la commémoration des 45 ans de SFMT.

Munie de chenilles en caoutchouc, cette dameuse permet en outre d’effectuer un damage tout en douceur lorsque les conditions se font capricieuses. Un quatre roues sur chenille avec traceur et une motoneige pour la patrouille complètent l’arsenal de Ski de Fond Mont-Tremblant.

« Le damage des sentiers sera impeccable, promet Serge Dubois. Notre image de marque a été et demeurera l’entretien minutieux journalier de nos sentiers. »

L’accueil

Le clubhouse du Manitou sera mis à contribution pour accueillir les sportifs. On y retrouvera un bistrot santé de qualité permettant aux visiteurs de se restaurer. Au menu : cafés, cappuccino, chocolats chauds, muffins et les délicieux sandwichs et soupes du jour de la Sandwicherie.

Une boutique de location proposera un grand inventaire de skis et de raquettes et il sera aussi possible d’y acheter quelques accessoires. Notons qu’un foyer extérieur sera aménagé en bordure du clubhouse.

Pour terminer, mentionnons que les étudiants en architecture de l’Université de Montréal ont fait don à SFMT d’un pavillon refuge. Celui-ci est installé sur le bord de la rivière du Diable au centre du réseau. Un cadeau qui vient à point pour cet organisme tremblantois qui est loin d’avoir célébré sa dernière saison blanche.

 

Guillaume Vincent261 Posts

Rédacteur et journaliste de profession, Guillaume Vincent a fait ses armes au sein de l’agence QMI. Il s’est joint au Tremblant Express en 2014. Promu en 2017, il y assume depuis le rôle de rédacteur en chef et directeur de la publication. / A writer and photojournalist by profession, Guillaume Vincent won his stripes in the QMI agency. He joined Tremblant Express in 2014. Promoted in 2017, he has been editor-in-chief and co-publisher since then.

0 Commentaires

Laissez un commentaire

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password