Centre collégial : un nouveau campus pour 2020

L’annonce s’est faite le 6 août dernier à l’hôtel de ville de Mont-Tremblant, par la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Condition féminine, Hélène David. Près d’une centaine d’acteurs ayant contribué à la création et au développement du Centre collégial de Mont-Tremblant ont reçu cette nouvelle avec beaucoup d’émotion.

Le futur bâtiment de 1 885 m2, représentant le double de la superficie des installations temporaires actuelles, se trouvera sur le terrain adjacent du Centre collégial de Mont-Tremblant, acquis par la Ville. Il abritera des installations « à la mesure d’un véritable campus collégial ».

« On y trouvera notamment des salles de classe, des laboratoires de sciences et d’informatique ainsi que des espaces de socialisation et d’études (cafétéria, salon étudiant, aires d’études, bibliothèque) », a déclaré la directrice du Centre collégial de Mont-Tremblant, Diane Aitken.

Prêt pour janvier 2020 ?

« Le téléphone ne dérougit pas », lance d’emblée le maire de Mont-Tremblant Luc Brisebois, rencontré dans ses bureaux suite à cette annonce. « C’est très positif. C’est un grand plus pour la communauté de Mont-Tremblant et pour la région dans son ensemble, souligne-t-il. On subit actuellement une pénurie d’employés. Si on est capable de former nos jeunes et de leur offrir des stages ici, il y a de fortes chances pour qu’ils se créent une vie ici », fait-il valoir.

Selon le maire de Mont-Tremblant, il est réaliste d’envisager que le tout nouveau Centre collégial soit en mesure d’accueillir ses élèves dès janvier 2020. « On aimerait ouvrir en septembre 2019, concède-t-il. Mais je crois qu’il serait plus juste de dire qu’on sera en mesure de transférer les étudiants actuels en janvier 2020. On aura un cégep tout neuf à faire visiter pour la rentrée de cette même année », souligne Luc Brisebois.

Programmes offerts

Nadine Le Gal, Diane Aitken, Paul Calce, Luc Brisebois, Hélène David & Sylvain Pagé ©Courtoisie

« Le développement régional est au cœur des orientations stratégiques du Cégep de Saint-Jérôme, qui conçoit la présence de ses deux centres d’études en région comme une responsabilité de premier ordre », a déclaré Nadine Le Gal, directrice générale du Cégep de Saint-Jérôme. « Cette annonce nous permet de voir grand et de diversifier notre carte de programmes », a-t-elle précisé.

Les étudiants pourront ainsi choisir parmi les programmes pré-universitaires Sciences humaines, Sciences de la nature ainsi que le tout nouveau programme Arts, lettres et communication. Du côté des programmes techniques, on continuera de retrouver le programme Gestion de commerces.

« S’ajoutera le programme de Gestion hôtelière; programme présentement en élaboration, en collaboration avec l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ). D’autres programmes notamment touchant le tourisme pourraient voir le jour », précise Diane Aitken.

Dix ans de formation

Le Centre collégial de Mont-Tremblant a fait son entrée sur le circuit des établissements collégiaux en 2008. Il a depuis permis à plus de 300 diplômés de se diriger vers l’université ou le marché du travail. Soulignons que le Centre a étendu son offre de formation aux adultes et aux entreprises.

« Que de réunions, de stratégies et de négociations pour en arriver enfin à cette grande annonce tant attendue », a fait valoir Sylvain Pagé, député de Labelle. M. Pagé a tenu à remercier les ministres Jean-Marc Fournier et Hélène David; les préfets Ronald Provost et Denis Chalifoux; les maires Pierre Pilon et Luc Brisebois ainsi que les directeurs généraux Serge Tessier et Nadine Le Gal, « sans oublier l’indispensable Paul Calce », a-t-il ajouté.

villedemont-tremblant.qc.ca

cstj.qc.ca

 

 

 

Guillaume Vincent249 Posts

Rédacteur et journaliste de profession, Guillaume Vincent a fait ses armes au sein de l’agence QMI. Il s’est joint au Tremblant Express en 2014. Promu en 2017, il y assume depuis le rôle de rédacteur en chef et directeur de la publication. / A writer and photojournalist by profession, Guillaume Vincent won his stripes in the QMI agency. He joined Tremblant Express in 2014. Promoted in 2017, he has been editor-in-chief and co-publisher since then.

1 Comment

  • Elliott Reply

    avril 26, 2020 at 11:13

    On dit pour 2020… on a même pas commencé la construction du nouveau campus et on est pratiquement mai 2020! Je l’attends avec impatience ce campus parce que sinon j’irai quelque part ailleur. Come on la bureaucratie!

Laissez un commentaire

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password