Boréal Campeurs : conçus pour jouer dehors

© BORÉAL CAMPERS

Tout comme les résidences secondaires en pleine nature, les fourgons aménagés ont la cote par les temps qui courent. Confectionnés dans un atelier en banlieue de Montréal, les camping-cars de Boréal Campeurs s’adressent aux passionnés du plein air.

L’entreprise propose dès lors des véhicules récréatifs fonctionnels, légers, confortables, entièrement autonomes et disponibles – avec options de financement – chez le concessionnaire tremblantois Performance Laurentides. Tremblant Express a discuté avec Olivier Cinq-Mars, co-propriétaire de cette PME en pleine expansion.

Sans surprise, l’ébéniste de formation Olivier Cinq-Mars, président de Boréal Campeurs, a sillonné dans sa jeunesse les routes de l’Amérique du Nord au volant d’un Volkswagen Westfalia. Et bien entendu, il a attrapé la piqure de ce style de vie où quotidien rime avec aventure et liberté.

« L’inconvénient est qu’on passe beaucoup de temps au garage ou en dessous du Westfalia », soulève toutefois Olivier. Il y a cinq ans, il a repris la route pour parcourir la côte portugaise au volant d’un camping-car européen aménagé dans un Fiat Ducato; l’équivalent du Ram Pro Master que l’on retrouve ici.

« J’ai eu l’idée d’en aménager moi-même pour les revendre. Je me suis alors associé à mon beau-frère Maximilien Hayeck, qui s’occupe de toute la partie électrique et solaire. L’idée était d’améliorer le concept et de proposer un design différent des fourgons faits à la chaîne que l’on retrouve sur le marché et qui font un peu vieillots, explique-t-il. On voulait dépoussiérer le tout. »

L’inspiration

Olivier et Maximilien ont ainsi commencé à bâtir les modèles de Boréal Campeurs en s’inspirant de leurs propres besoins, mais pas uniquement. La valeur de revente tient en effet une place privilégiée dans leur conception.

Il en va de même pour le poids des matériaux utilisés, leur durabilité, un espace de vie aéré et de nombreux rangements. « Selon nous, quand on est en van, c’est pour jouer dehors. Mais c’est aussi important d’avoir un lit confortable, un bel espace de vie et une bonne autonomie », précise Olivier.

Les quatre saisons de Boréal Campeurs

Autonome, doté d’une isolation R10 et équipé d’un système de chauffage auxiliaire, le modèle EOS permet de prendre la route tout au long de l’année. Concernant l’approvisionnement en eau, on profite d’un réservoir de 87 litres. Quant à électricité, on a opté pour un panneau solaire, l’alternateur et une prise électrique qui offrent chacun la possibilité de recharger une batterie au lithium de 150 A.

« L’aspect écologique nous tient à cœur, c’est pourquoi nous avons opté pour le lithium, créé quelque chose de nouveau, de durable et d’ultra léger. Nos meubles sont amovibles et deux fois moins lourds que leurs équivalents Ikea », souligne Olivier Cinq-Mars.

© BOREAL CAMPEURS

Une demande en pleine croissance

Depuis le début de la crise sanitaire, Boréal Campeurs a connu une croissance considérable. Auparavant, il fallait compter un mois pour qu’un fourgon aménagé trouve preneur. Olivier confirme qu’aujourd’hui, il pourrait en vendre jusqu’à quatre par semaine.

C’est pourquoi l’entreprise projette de déménager dans de plus grands locaux d’ici deux mois, permettant du coup la production de 25 fourgons aménagés par année.

S’armer de patience

Conjuguée à un arrêt de la production des véhicules à l’échelle planétaire de deux mois, cette forte demande a entraîné une rupture de stock. Il faut donc s’armer de patience pour mettre la main sur un camping-car griffé Boréal. On compte ainsi près d’un an d’attente pour du sur mesure et quelques mois pour le modèle EOS, normalement disponible chez Performance Laurentides.

Le financement

Le prix de l’aménagement, auquel il faut ajouter celui du fourgon, commence à 40 000 $. Considérés comme étant des véhicules récréatifs de classe B, il est possible de les financer sur 20 ans avec un taux d’intérêt qui oscille dans les 6 %.

Selon Olivier, approximativement la moitié de sa clientèle opte pour ce type de financement. L’autre, identifiée comme étant composée de jeunes retraités, paie en général en un seul versement. Soulignons pour conclure que Boréal Campeurs transforme également les Mercedes Sprinter et les Ford Transit. borealcampers.ca

Vidéo en ligne Tremblantexpress.com | Youtube

 

Guillaume Vincent277 Posts

Rédacteur et journaliste de profession, Guillaume Vincent a fait ses armes au sein de l’agence QMI. Il s’est joint au Tremblant Express en 2014. Promu en 2017, il y assume depuis le rôle de rédacteur en chef et directeur de la publication. / A writer and photojournalist by profession, Guillaume Vincent won his stripes in the QMI agency. He joined Tremblant Express in 2014. Promoted in 2017, he has been editor-in-chief and co-publisher since then.

0 Commentaires

Laissez un commentaire

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password