Avoir la fibre Alpagas

Ranch H et J

Amoureux des animaux, Jessica Prévost et Henri Lamontagne n’avaient jamais vu d’alpaga avant de tomber sous le charme à la vue d’une simple photo en ligne. Spontanément, ils décidèrent d’en acheter un.

L’alpaga est un animal de troupeaux très sociable, mais seul, il se laisse mourir. C’est donc quatre alpagas dont une femelle enceinte, ils l’ignorent alors, qui prennent le chemin du Ranch H et J. N’ayant aucun objectif en tête outre de les dorloter, les éleveurs font leurs classes.

La transformation de la fibre d’alpaga capte leur intérêt. Cette dernière serait la plus chaude, la plus douce et parmi les plus chères des fibres naturelles, ne causant aucune allergie et absorbant l’humidité. On tond ces délicates bêtes une fois par année, ce qui leur donne une espérance de vie de vingt ans. Dans le cas contraire, le pelage devient si lourd et si chaud qu’ils ne vivent que trois à cinq ans.

Après la tonte, place au nettoyage, tri, lavage, séchage et au cardage pour peigner les fibres en petites nappes. La fibre cardée est filée ou feutrée. Un pain de savon enrobé de fibre feutrée est tout indiqué pour l’exfoliation alors que la balle de feutre remplace les feuilles antistatiques dans la sécheuse. Plus durable (deux ans), on y ajoute de l’huile essentielle pour parfumer les vêtements.

Le pelage du troupeau du ranch H et J présente une variété de teintes et ici, on conserve les couleurs naturelles; exit la teinture. Visitez le site web pour l’achat d’accessoires faits main et connaître les activités offertes, car Jessica a la fibre active.

Membre du collectif Francrochet, qui promeut les patrons publiés en français, Jessica offre des cours de transformation de la fibre, de cardage, de crochet et de tricot.

Ranch H et J

ranchhetj.etsy.com

facebook.com/ranchhetj

 

De la même auteure : Les vins de La paysanne du Nord (Cliquez sur l’image)

 

Marie-Stéphane Asselin54 Posts

Marie-Stéphane s’est lancée dans l’aventure agricole en 2015, alors qu’elle décida de laisser libre cours à une étonnante intuition; celle de produire du safran. Cette nouvelle safranière, baptisée Safran des neiges, représente depuis lors une fabuleuse aventure pour cette jeune entrepreneure passionnée. Elle partage avec nous ses coups de cœur agricoles du terroir laurentien. / Marie- Stéphane launched herself into agriculture in 2015 when she decided to follow a surprising intuition: the production of saffron. The new saffron farm, named Safran des neiges (Saffron of the snows) has, since that time, been a fabulous adventure for the passionate young entrepreneur. She shares with us her agricultural favourites in the Laurentians terroir.

0 Commentaires

Laissez un commentaire

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password