Actualités

Votre maison est-elle prête pour l’hiver ?

Guillaume Vincent

Publié le:

Tremblant Express agrandir »

L’automne est tout indiqué pour préparer votre demeure à subir l’épreuve du froid. Voici quelques vérifications utiles pour que votre maison soit fin prête à passer la saison des frimas.

À l’extérieur
Vérifiez l’état de la toiture et remplacez au besoin les quelques bardeaux endommagés. Le nettoyage des gouttières, après la chute des feuilles, est également un impératif et permettra à l’eau de s’écouler adéquatement lors des journées pluvieuses ou les périodes de redoux.

Un bon calfeutrage est primordial en ce qui a trait à l’isolation d’une habitation. Les joints de calfeutrage permettent d’étanchéifier et d’isoler les contours des portes et fenêtres. Ils protègent le bâtiment des pertes d’énergie et des infiltrations d’air et d’eau. Une simple inspection visuelle donnera une bonne idée de l’étanchéité de votre bâtisse. Ne tardez pas trop ; la plupart des produits de calfeutrage ne peuvent être appliqués s’il fait moins de 15 °C.

Est-il nécessaire de rappeler que les robinets extérieurs doivent être fermés durant la saison froide ? Afin d’éviter que les conduits ne gèlent, on devra fermer l’arrivée d’eau de l’intérieur. N’oubliez pas d’ouvrir la valve extérieure jusqu’à ce que toute l’eau présente dans le conduit se soit évacuée.

Enfin, si vous chauffez au bois, n’oubliez pas de faire ramoner votre cheminée au moins une fois par an. Faites appel à un ramoneur certifié par l’Association professionnelle du chauffage (APC).

À l’intérieur
Tout d’abord, il est fortement recommandé de vérifier l’état des coupe-froids des portes et d’effectuer les correctifs avant l’hiver. Pourquoi ? Parce que ce sera bien plus ardu de les remplacer en plein hiver. Le test de l’allumette par grands vents vous permettra de détecter facilement les fuites d’air.

Du côté des fenêtres, les isoler peut réduire les pertes de chaleur de 50%. Si, par jour de grand froid, vous sentez de l’air passer, il sera judicieux d’installer une pellicule coupe-froid afin de réduire les infiltrations. Des correctifs pourront être apportés au printemps.

Autre point important auquel on ne pense pas forcément : les ventilateurs de cuisine et de salles de bain. Pour savoir si le tirant d’air est suffisant, effectuez le test de la feuille de papier : si elle tient, la pression est suffisante. Sinon, examinez les sorties d’air extérieures afin de vous assurer que rien ne les obstrue. Vérifiez du même coup l’état des grillages, histoire de ne pas offrir le gite à d’éventuels rongeurs indésirables. Cela vaut aussi pour les échangeurs d’air pour lesquels il faudra nettoyer le filtre ou le remplacer.

Pour conclure, et nos amis pompiers seront de mon côté, vérifiez l’état des piles des détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone et pensez à remplacer les détecteurs s’ils ont plus de dix ans. Bon courage !