ski-tips

Un alignement fort pour ne pas forcer…

Pierre Godbout

Publié le:

Tremblant Express agrandir »

Cette chronique repose sur un principe d’équilibre * simple et fondamental.

Que vous soyez un skieur de tout âge, de niveau débutant à expert, coureur, « free skier » ou skieur récréatif, vous devriez être constamment en quête de solidité et de facilité. Ces deux éléments sont des clefs pour repousser vos limites de maîtrise de vitesse, de contrôle de direction et de confort sur des terrains et neiges variés.

JE VOUS INVITE À VOUS QUESTIONNEZ sur la sensation que vous avez lorsque vous complétez chacun de vos virages. Êtes-vous en équilibre à 100 % sur le pied à l’extérieur de la forme du virage? Est-ce que votre façon de vous tenir sur cette jambe vous permettrait de SUPPORTER LONGTEMPS UNE CHARGE IMPORTANTE sur vos épaules?

Dans ce cas, les réponses se retrouvent sur TOUS LES PLANS D’ÉQUILIBRE qui sont sollicités afin de vous maintenir dans un état et une sensation d’être fort. Imaginez ce poids important qui tenterait de vous écraser vers le sol et vous attirer vers le bas de la montagne tout en considérant le fait que vous glissez sur une surface neigeuse.

De toutes évidences, vous devriez être précisément centré et en appui complet sur votre pieds aval (côté bas de la montagne). Sur une jambe relativement longue et souple et un haut de corps légèrement compact. Le haut de votre corps serait naturellement orienté et compromis vers l’extérieur de la prochaine courbe. Vos articulations seraient bien alignées afin que la résistance que vous offrez à cette charge soit principalement faite avec l’aide de votre structure (squelette) plutôt qu’avec l’aide de vos muscles qui seraient compressés par l’effort de supporter ce poids.

* FORCE MAXIMALE = EFFORT MINIMAL

Beaucoup de skieurs copient des images lorsqu’ils skient. Même si vous êtes centrés et que vous utilisez une action tournante provenant des jambes, une « contre-rotation » du haut du corps pour anguler librement aux hanches ou des mouvement de flexion et d’extension, rappelez-vous que ces bons ingrédients techniques sont valables uniquement s’ils sont bien dosés et utilisés en temps opportun afin de créer en tout temps un alignement corporel naturel et fort sur votre pieds extérieur afin de bien réagir aux forces

qui « challengent » votre équilibre lorsque vous skiez.

Mon conseil va au-delà des modes, styles ou tendances des skieurs. Il fait référence à des principes biomécaniques qui régissent des mouvements contribuant à vous rendre  efficace en toutes circonstances. Se questionner sur cette sensation est déjà le début de la solution…

©Pierre Goyette — Pierre Godbout