Sports

Ullr : le dieu du ski…ou de la randonnée alpine ?

Tremblant Express agrandir »

Selon la légende, et bien qu’aucune preuve scientifique ne le confirme, Ullr incarnait le dieu du ski à l’époque des Vikings. Au sein des communautés de ski européennes et nord-américaines, on considère la divinité comme le saint patron protecteur des skieurs. Un médaillon à son effigie l’illustrant, skis aux pieds et flanqué de son arc et d’une flèche, est d’ailleurs fièrement porté en guise de porte-bonheur par skieurs amateurs et professionnels, et patrouilleurs de ski, en Europe et ailleurs dans le monde.

De nombreuses villes de ski – Breckenridge, au Colorado, notamment – tiennent un festival célébrant Ullr. L’objectif des célébrations : implorer une bordée de neige ou remercier Ullr pour l’abondance de neige reçue. Mais si la légende l’entourant demeure énigmatique et que peu de données confirment son existence, les sources s’entendent pour dire qu’il joua le rôle de guerrier mythique au sein des légendes historiques, et que son nom signifie « gloire » ou « glorieux. »

Les skieurs peuvent néanmoins continuer à chérir le légendaire guerrier : si aucune évidence historique ne soutienne le fait qu’il soit le dieu de la neige, bon nombre d’indicateurs le présentent comme étant le dieu du ski.

Peut-être aurait-il même été le premier à pratiquer la randonnée alpine comme un moyen futé d’apprécier les montagnes de l’Islande, de neutraliser ses ennemis, et de chasser son repas quotidien, chaussant ses skis et armé de son arc ?