golf

Tout est dans les hanches

pierre brisebois

Publié le:

Tremblant Express agrandir »

La dynamique de votre swing ne dépend pas de ce que vous faites avec votre poids, mais bien de la conscience du positionnement des centres de gravité de votre corps. Il y a bien sur un lien entre les masses (poids) et le centre de gravité du corps (équilibre des masses), mais ce sont deux choses différentes. À titre d’exemple, tout le monde au golf veut un bon transfert de poids sur la jambe avant à l’impact, mais à peu près personne ne s’occupe de l’alignement des centres de gravité du corps avant, pendant, et après l’élan. Ce sont eux qui influencent directement le transfert du poids et surtout qui vous permettent de créer et déployer l’énergie au bon endroit et au bon moment.

La prochaine fois que vous prendrez une position en rectitude au-dessus de votre balle, déplacer votre bassin de quelques degrés vers la cible. Ce faisant, vous favoriserez un appui accru sur votre jambe avant (gauche chez le droitier) et celle-ci se retrouvera quelques centimètres plus près de votre cible que votre thorax, et ce qu’importe le bâton que vous utiliserez. De plus, votre colonne maintenant inclinée vers l’arrière entrainera à son tour votre tête qui sera elle aussi inclinée. Cette position de départ constitue une adresse athlétique respectant un positionnement par ordre des masses naturelles du corps.      

Lors de chacune des phases de votre élan, maintenez l’orientation ainsi créée au départ. Que ce soit à l’amorce, au sommet de la montée, à l’impact, ou au finish, les parties médianes et inférieures du corps auront toujours devancé et guidé les parties supérieures.

Si au lieu de portez attention à vos centres de gravité (ou votre centre de gravité majeur) vous n’en démordez pas du poids, assurez-vous que les parties les plus volumineuses mènent et guident les moins volumineuses. Vous ferez ainsi une pierre deux coups en créant et utilisant adéquatement les forces de gravitation.

Au golf comme dans l’univers, les masses les plus imposantes attirent vers elles les masses les moins importantes et créent un effet d’entrainement. C’est une question de physique et de bon sens!