pouce-vert

Sexe et drogue...

Laura Scully

Publié le:

Tremblant Express agrandir »

Nous voudrions bien croire qu’il en est autrement dans le monde de l'horticulture, mais non; en bout de ligne, tout ce que les fleurs veulent, c’est du sexe…et de la drogue! (Pour ce qui est de la partie rock ‘n’ roll, là je ne pourrais pas dire.)

Nous voici en août et certaines des annuelles que vous avez plantées au printemps sont magnifiques alors que d'autres semblent quelque peu fanées. Pourquoi? Le but de toutes les plantes est de se reproduire. Elles ont pour mission de produire des fleurs, qui seront fertilisées et produiront à leur tour des graines. C’est l’objectif de toutes les belles fleurs qui embellissent notre regard. Eh oui – le sexe! Mais une fois qu’elles ont, euh, atteint cet objectif, souvent, elles se laissent en quelque sorte aller. (Cela vous semble familier?) Désolée, mais elles auront besoin de votre aide.

Pour aggraver les choses, la plupart des annuelles que nous achetons ont développé une dépendance aux drogues. Elles ont été cultivées dans des serres où elles ont reçu différentes quantités d’engrais, selon le producteur. Certains producteurs stimulent leurs plantes au maximum afin qu’elles poussent plus vite, coupant ainsi les dépenses et maximisant les profits. Le problème avec cette façon de faire est que, bien que fort belles au moment de l’achat, si vous ne donnez pas à ces plantes les drogues dont elles ont besoin, elles en souffriront. En août, même celles qui proviennent de bons producteurs auront besoin d'un coup de pouce.

Commencez par pincer les fleurs fanées, y compris le bourgeon et même la tige s’il y a lieu. Enlevez les feuilles mortes ou arrangez le feuillage de façon à améliorer l’aspect visuel et réduire les risques de maladies. Dans les contenants, séparez les plantes envahissantes de leurs voisines moins vigoureuses pour laisser à ces dernières la place pour s’épanouir.

Et... fertilisez! Un engrais hydrosoluble, ajouté selon les instructions indiquées sur l’emballage, fera des merveilles. Elles vont aimer ces drogues – que ce soit des engrais minéraux, du thé de compost ou même des émulsions de poisson. Et soudainement, elles commenceront à produire plus de fleurs, auront de nouveau recours à la reproduction sexuée, et termineront la saison en beauté.

Qui aurait cru?