Actualités

Plein-Air Mont-Tremblant sur la bonne voie

André Courey

Publié le:

Tremblant Express agrandir »

Plein-Air Mont-Tremblant sur la bonne voie

Le projet d’améliorer, d’accroître et de gérer le vaste réseau de sentiers de Mont-Tremblant progresse bien sous la présidence et direction générale de André Jean Lauzon, nommé à la tête de Plein-Air Mont-Tremblant l’automne dernier. Lauzon a déjà préparé un plan d'action triennal qui sera mis en œuvre au printemps. 

La réfection et l’amélioration des sentiers conformément aux normes internationales; le défrichage et l’aménagement de deux nouveaux sentiers; l’amélioration de la signalisation dans les sentiers, y compris des points de repère par GPS; un meilleur accès au réseau; la mise en place d'un système de recherche et de sauvetage en collaboration avec les policiers et les pompiers de la Ville et des partenaires de l'organisme; ainsi que la réalisation d’une cartographie sont les travaux que l’on envisage entreprendre ce printemps, cet été et cet automne, mais qui, vu leur envergure, se poursuivront fort probablement l'an prochain. Tourisme Mont-Tremblant se servira de la représentation cartographique pour produire, à même son propre budget, des cartes des sentiers.

Le budget de Plein-Air Mont-Tremblant, pour cette année seulement, est de 270 000 $.

Le réseau de Mont-Tremblant compte présentement 180 kilomètres de sentiers destinés à la randonnée pédestre et au vélo de montagne en été et au ski de fond, à la raquette et au vélo à neige (ou fatbike) en hiver. L’on prévoit de relier le réseau à d'autres grands réseaux situés dans le parc national du Mont-Tremblant et à Lac Supérieur, ce qui permettrait à la région de se classer parmi les plus importants centres de réseaux de sentiers en Amérique du Nord.

Le conseil municipal de Mont-Tremblant considère que les sentiers de la région font partie des principaux atouts de la région sur le plan touristique. C'est pourquoi Plein-Air Mont-Tremblant a été créé par la Ville, avec des représentants de neuf organismes, associations et clubs de plein air, ainsi qu’avec la station Tremblant et le parc national du Mont-Tremblant, pour travailler au développement du réseau. PAMT a été créé il y a presque trois ans et a connu un démarrage plutôt lent. La nomination de André Jean Lauzon l'automne dernier pour diriger l’organisme et lui donner un nouvel élan a été accueillie favorablement, et la reprise semble maintenant bien amorcée. Après quelques séances de travail, Lauzon mentionne qu'il existe un consensus positif entre les différents groupes et qu’il s'attend à ce que les choses continuent de progresser.