vin

Pas encore des bulles !

Benoit Chouinard

Publié le:

Tremblant Express agrandir »

Eh bien voilà, vous allez dire! Une autre chronique qui vous vante la « magie des bulles ». Je sais, c’est ce temps de l’année qui nous invite à consommer des mousseux, du Prosecco d’Italie, des Cavas d’Espagne et surtout du Champagne. Il va sans dire que pour beaucoup d’entre nous, des bulles, c’est festif! Mais qu’en est-il de cette gigantesque machine marketing qui nous ensorcèle par l’entremise d’un produit que très peu savent reconnaître sans voir l’étiquette? Ce qui explique avec brio le succès démesuré de Veuve Clicquot (grandement surfait) depuis plusieurs décennies avec la couleur de son étiquette, une marque de commerce à son meilleur! Et comme les prix sont aussi variés que le goût des consommateurs, je me suis quand même laissé tenter à vous présenter quelques-uns de mes mousseux préférés!
 
Pour débuter, voici mon mousseux de prédilection depuis environ deux ans. Ce merveilleux vin venu d’Espagne (pas un cavas), le Raventos i Blanc rosé, est du pur bonheur en bulles. Une prise de mousse exquise et un goût soigné. Une excellente bouteille à l’étiquette classique que je n’hésiterais pas à servir à l’aveugle à plusieurs soi-disant experts! Un vin qui mérite votre attention!
Raventos i Blanc De Nit Rosé, Conca del Riu Anoia 2013 code SAQ : 12097954 / 24,80 $


Comme second vin, le champagne de Pascal Doquet Horizon Blanc de Blancs (Chardonnay uniquement), sans aucun doute l’un de ces vins authentiques, en provenance de la région la plus médiatisée de la planète. Il faut comprendre qu’en Champagne, ils y font du vin, même si certains y voient que de la poudre aux yeux. Il s’agit ici de la réalisation d’un joli champagne, sans faute. Pas d’excès. Un prix qui frôle le raisonnable $47…Alors si votre but ce n’est pas d’épater les voisins, le champagne de Pascal Doquet c’est votre vin!  
Pascal Doquet Horizon Champagne Blanc de Blancs code SAQ : 11528046 / 47 $


Pour terminer en beauté, donnez-moi la chance de vous glisser quelques mots sur ma Grande Maison Champenoise, Bollinger! Bien entendu, la grosse machine marketing est là aussi en place; on a qu’à penser à James Bond. Cependant, si votre portefeuille est encore en santé en cette période de l’année, Bollinger est sans équivoque le grand nom à savourer. L’entrée de gamme est superbe, le rosé, quand il est disponible, est éblouissant et si vous avez la chance, je vous souhaite un jour de savourer Bollinger La Grande Année (2005 en ce moment en SAQ), si vous voulez réellement connaître la « magie des bulles ».
Bollinger La Grande Année Brut 2005 code SAQ : 00145169 / 148,50 $

 

Cheers et joyeuses fêtes !