pouce-vert

Les graminées ornementales

Laura Scully

Publié le:

Tremblant Express agrandir »

Il existe diverses graminées ornementales qui donnent un très bon rendement. Les variétés de grande taille, à floraison tardive, sont parmi les plus spectaculaires à cette période de l'année, et même en hiver.

On peut diviser les graminées en trois grandes catégories, en termes d'apparence et de comportement. Il y a les variétés à plus hautes tiges, comme le fameux Calamagrostide 'Karl Foerster' ou plusieurs bonnes variétés de Miscanthus de Chine, qui fleurissent habituellement plus tard en saison (août à octobre). Elles apportent un fort accent vertical au jardin. Les Molinia produisent de belles grandes tiges florales créant un bel écran transparent. Les Panicum sont une famille de graminées aux feuilles dressées qui affichent des couleurs inusitées et une texture intéressante dès septembre et tout au long de l’hiver.

Ensuite, il y a les variétés de plus petite taille, en touffe, qui déploient généralement leurs inflorescences en juillet et août. Des exemples classiques sont l’Helictotrichon (l’avoine bleue) aux teintes bleu-acier, la fétuque bleue ou le Deschampsia. De belles variétés sont utilisées comme plantes annuelles dans notre région. Un classique : le Pennisetum (aux feuilles de couleur rouge sombre ou verte). Vivaces ou ‘annuelles’, elles déploient toutes un gracieux feuillage arqué qui ajoute un beau contraste de textures ou de couleurs à un aménagement paysager. Les plantes peuvent dépérir en fin de saison. Coupez-les, enlevez les vieilles feuilles en dessous de la plante, et elles resteront belles toute l'année (il ne faut jamais trop les couper – elles mourront).

Puis il y a celles à éviter : entre autres, le classique Miscanthus sacchariflorus Eulalie (Roseau de Chine) ou le Phalaris (du jardinier jarretières). Ce sont des plantes délinquantes dont il peut être difficile de se débarrasser une fois qu’elles sont établies. Et elles ne sont même pas assez intéressantes pour en valoir la peine. Comme leur cousin, le chiendent, elles se propagent par leurs rhizomes (tiges souterraines charnues et envahissantes). On n’en veut pas!

Les feuilles des graminées qui offrent un rendement à long terme conservent un port érigé à l’automne alors que vous nettoyez votre jardin, vous permettant de jouir de leur beauté et du bruissement de leurs feuilles. Pendant l’hiver, si elles s’étendent sous le poids de la neige, vous pouvez facilement les couper. Il existe de nombreux autres types de plantes graminées, certaines indigènes, qui méritent qu’on y regarde de plus près, mais ce qui précède devrait vous donner un bon aperçu. Amusez-vous!