Dossiers

Le succès des golfs tremblantois

Guillaume Vincent

Publié le:

Tremblant Express agrandir »

L’industrie du golf traverse actuellement une crise majeure. On note en effet une baisse importante de la fréquentation des terrains partout en Amérique du Nord et le Québec n’échappe pas à cette tendance. Comment les golfs de la Grande région de Mont-Tremblant font-ils pour tirer leur épingle du jeu?

Plusieurs facteurs semblent expliquer la précarité de l’industrie du golf. Le pouvoir d’achat des familles a considérablement diminué au cours des dernières années, entrainant ipso facto une hausse de l’endettement. « On coupe évidement dans le luxe et dans les loisirs, et le golf en fait partie », concède Sylvain Beaudet, porte-parole de l’Association des terrains de golf du Québec (ATGQ) et président du groupe Beaudet. Le manque de relève s’inscrit également dans l’équation. Au Québec, de nombreux programmes incitatifs ont été mis en place au cours des dernières années afin d’encourager les jeunes à s’initier au golf. « On espère que d’ici 15 ou 20 ans, ces jeunes formeront la relève », explique M. Beaudet. Un travail considérable de communications est également réalisé afin de changer les perceptions, souvent erronées, que l’on entretient au sujet de ce sport. Parmi elles; le prix, le temps de jeu, la difficulté du jeu et la tenue vestimentaire.

Golf Gray Rocks
La Belle et La Bête se portent bien. Plus de 250 abonnés fidèles arpentent régulièrement ces deux magnifiques terrains. « On profite très bien de notre avantage concurrentiel d’avoir deux parcours », confie Guy Ouimet, directeur général des golfs Gray Rocks. « Il existe une culture du golf à Mont-Tremblant, une tradition, précise-t-il. La Belle existe depuis presque 100 ans et dans certains cas, ses membres le sont de génération en génération. Notre abonnement permet en outre d’accéder à un nombre important d’activités sociales et sportives. Les membres ne paieront pas nécessairement moins cher qu’un joueur qui magasine à gauche et à droite, mais ils auront tout ce qui vient avec; ça nous aide énormément. On a également adapté le parcours de La Belle pour les jeunes et les débutants. On réalise un travail acharné d’irrigation et de drainage entre les saisons. C’est essentiel. Ça nous permet d’offrir des terrains en excellent état. » L’ouverture de La Belle est prévue pour le 6 mai et celle de La Bête, le 14 mai. Golfgrayrocks.com

Le Maître
Selon Pascal De Bellefeuille, directeur ventes et markéting de Construction Tremblant, le succès du Maître réside dans l’équilibre entre le golf et sa communauté quatre saisons. « C’est ce qui a permis une viabilité à long terme », soutient M. De Bellefeuille. « Dès ses débuts, ce golf a été conçu pour créer une communauté dans laquelle on alliait le golf et les activités familiales telles que la plage, le tennis, la piscine, le ski de fond et la raquette. Ça a créé une valeur ajoutée à un golf qui normalement ne fonctionne que six mois par année. Le Maître est également le seul golf à Mont-Tremblant qui offre un restaurant complet avec les services et les activités du Club House. C’est comme un petit Club Med », souligne-t-il. « La réussite du Maître est la preuve que l’équation prévue à l’époque était la bonne. Il faut offrir aux golfeurs des alternatives à leur journée. Les joueurs ne font plus nécessairement un 18 trous. Ils préfèrent bien souvent ne faire qu’un neuf trous et sauter sur le parc linéaire, aller nager dans la rivière ou faire du canot. Il est nécessaire d’être flexible avec cette nouvelle réalité », soutient Pascal. Fr.Lemaitre.clublink.ca

Le Royal Laurentien
Récipiendaire de nombreux prix, le Royal Laurentien est aujourd’hui devenu une station touristique en vogue, illustrant à merveille la diversification de l’offre au sein d’un club de golf. Selon Gabriel Ménard, fondateur et propriétaire du Royal Laurentien, le succès de son entreprise s’explique également par la qualité d’un produit qui ne cesse de s’améliorer et des droits d’accès qui reflètent le marché. « Chaque année, on améliore le parcours, explique-t-il. On offre également des chalets avec spas, une salle d’exercice, une plage privée et une piscine, un chapiteau au bord de l’eau et plusieurs services tels que les réceptions de mariage, d’anniversaire, etc. L’hiver, on a des pistes de ski de fond, de raquette, une patinoire éclairée et on fait de la location de motoneige avec un accès direct au parc linéaire. Nous avons aussi plusieurs forfaits d’hébergement en chalet de 1 à 6 chambres qui inclus de nombreuses activités. Le Royal Laurentien, c’est un vrai « resort » quatre-saisons! », appuie-t-il. Royallaurentien.com

Tremblant
Quant aux deux parcours de championnat de Tremblant, Le Diable et Le Géant, ils misent sur des offres séduisantes avec notamment le Billet T-Golf or ou argent, la Passe PM, la Carte Links, des billets de golf corporatifs et un Départ avec junior, qui permet aux jeunes de 15 ans et moins de jouer gratuitement après 16 h. Il est même possible de profiter d’une matinée de détente au Scandinave Spa Mont-Tremblant et d’un après-midi sur les verts pour un prix alléchant. De quoi jouir pleinement de ces deux terrains légendaires. Tous les détails sur Tremblant.ca.