Événements

Le pouls du cinéma d’ici et d’ailleurs

Guillaume Vincent

Publié le:

Tremblant Express agrandir »

Le Festival du Film International de Saint-Sauveur (FFISS) présentera sa 5e édition du 18 au 20 septembre, à Saint-Sauveur. Le succès des années précédentes a amené les organisateurs à réitérer leurs efforts afin de présenter des films empreints d’humanité – mais pas uniquement – et encourager la relève du cinéma dans les Laurentides.

Comme de coutume, l’évènement se tiendra au Centre des Loisirs de Saint-Sauveur, également connu sous le nom de Chalet Pauline Vanier, situé au 33, avenue de l’Église à St-Sauveur. Une présentation spéciale long métrage « hors compétition », en collaboration avec les films Séville, aura également lieu le samedi 19 septembre, à 13h, au Cinéma Pine de Sainte-Adèle. Une fois encore, cette compétition, associée au Regroupement pour la formation en audiovisuel du Québec, aura pour but d’encourager la relève du milieu cinématographie dans la région des Laurentides et sur la scène internationale. Des prix seront octroyés aux gagnants dans les catégories suivantes : courts-métrages en compétition (international), courts-métrages québécois en compétition, long métrage (hors compétition), courts-métrages étrangers en compétition et finalement courts-métrages étudiants en compétition. Il est à noter qu’à l’occasion de ce rendez-vous incontournable du cinéma, des réalisateurs présenteront au public leurs dernières créations artistiques. Le FFISS répètera également son activité familiale, dimanche en après-midi. De belles surprises sont à prévoir pour les festivaliers.

Les cinéastes sélectionnés pour cette 5e édition avaient jusqu’au 1er septembre pour soumettre leurs œuvres cinématographiques. Ils courent la chance de remporter une formation en audiovisuel d'une valeur de (1 500$), la palme du Meilleur film québécois (1 500$), de la Meilleure réalisation étudiante (1 500$) ou du Meilleur documentaire/documenteur.

Nicole Robert, productrice de Go Films, Québec-Montréal, Horloge biologique et La guerre des tuques, revêt cette année le rôle de porte-parole du FFISS. Gabriel Pelletier La peur de l'eau, président de l'Association des Réalisateurs et Réalisatrices du Québec, était également présent pour lancer les festivités, lors de la conférence de presse qui s’est tenue le 20 aout, au Pub Saint-Sau Gourmand. 

Pour plus de détails sur le FFISS, veuillez consulter les deux sites web : www.ffiss.com et www.facebook/FestivalDuFilmInternationalDeSaint-Sauveur.com.