Actualités

La rentrée en pumptrack

Guillaume Vincent

Publié le:

Tremblant Express agrandir »

Inauguré à la fin du mois d’aout, un parc de pumptracks – ou pistes à vagues – est venu s’ajouter à la liste des installations de l’ilot sportif de Mont-Tremblant. Les cyclistes pourront désormais bosser à cœur joie.

Aménagés dans le boisé situé au nord du stationnement du Complexe aquatique, ces parcours en boucle, composés d’une combinaison de bosses et de virages serrés, accueillent les cyclistes débutants, intermédiaires et avancés depuis le 25 aout. Le premier de ces circuits, qui comprend trois parcours asphaltés et gravelés, a été réalisé par Enviroforet – entreprise tremblantoise spécialisée en aménagement de sentiers en milieux forestiers. Plus de 500 voyages de sable ont été nécessaires à la création de ce nouveau circuit. Notons que le temps plutôt sec de cet été a quelque peu retardé les travaux. Une grande quantité d’eau a en effet dû être utilisée afin d’assurer un compactage adéquat des pistes.

« Ces pistes sont vraiment sur la coche. Je n’en ai jamais fait d’aussi technique », affirme Benoit Prud’homme, président d’Enviroforet. « On avait une marge d’erreur d’environ 2 cm, précise l’entrepreneur. Ce qui est intéressant, c’est ce que l’expertise acquise lors de ces travaux permettra d’exporter le savoir-faire tremblantois dans d’autres régions du Québec. Cette piste pourra également servir de référence pour les autres villes de la région. »

Un parcours modulaire
Une autre piste à vagues, modulaire cette fois, a également été intégrée à ce nouveau parc municipal. Conçu et réalisé par l’entreprise Bikeparkitect, ce parcours en bois, que l’on pourra déménager et entreposer l’hiver venu, permet trois ou quatre différentes configurations en circuit fermé. Il pourra être utilisé à tour de rôle, selon un horaire qui reste à déterminer, par les vélos, les trottinettes et les planches à roulettes. Un plus grand nombre de jeunes sportifs pourra ainsi profiter de ce type de piste qui permet de gagner en vitesse sans avoir à donner un seul coup de pédale ; ou de pied, c’est selon.

« Le but de cette nouvelle infrastructure est de bonifier et diversifier l’offre de services sur les plans récréatifs et sportifs sur notre territoire et de consolider le concept de l’ilot sportif », fait valoir France Léonard, directrice communications et relations publiques de la ville de Mont-Tremblant. « Ces pistes se destinent à toutes nos clientèles, soit les résidents, les villégiateurs et les touristes », souligne-t-elle pour conclure. 

©Guillaume Vincent