yoga

« FIN »

Janick Léonard

Publié le:

Tremblant Express agrandir »

C’est la dernière fois que je vous écris ici. La chronique yoga continuera avec une autre professeure de yoga dès le mois prochain.

J’ai apprécié partager avec vous, chaque mois depuis trois ans, quelques enseignements de yoga. La vie m’appelle maintenant ailleurs et j’ai donc pensé vous entretenir sur la façon de  faciliter le détachement lorsque quelque chose se termine dans votre vie…

Tout est impermanent dans la vie; y compris les émotions, les situations agréables ou désagréables, les sensations, les expériences, les relations et tout ce qui prend vie dans notre réalité a une finalité.

La fin amène la notion de détachement. En résistant au détachement, on s’empêche d’accueillir notre nouvelle réalité et d’être en paix avec ce qui n’est plus.

En se connectant à l'intérieur de soi-même, en créant une fondation solide basée sur l'amour de soi, la présence et l'acceptation, il est possible d’être en paix avec le changement.

En savourant chaque instant au maximum, en gardant en tête que tout est temporaire, on peut être en paix lorsque cette expérience se termine.

De plus, lorsqu’on cultive le silence et le calme à travers la méditation au quotidien, on n’a plus autant besoin de rechercher les sensations agréables ou de repousser les expériences désagréables… notre vie devient plus zen!