Actualités

Festival Manitou au Domaine Saint-Bernard

Guillaume Vincent

Publié le:

Tremblant Express agrandir »

Le Domaine Saint-Bernard célèbrera les cultures autochtones

L’organisme montréalais DestiNations a choisi Mont-Tremblant, ou plus précisément le Domaine Saint-Bernard, pour présenter la toute première édition du Festival Manitou : Célébrations des cultures autochtones. Un rendez-vous unique qui permettra de nouer des liens inédits avec nos traditions collectives. 

 

Une nouvelle page de l’histoire du Domaine Saint-Bernard se tournera du 14 au 16 juillet, alors que ce parc écotouristique de 1 500 acres de nature protégée accueillera le tout premier Festival Manitou, organisé conjointement avec l’organisme DestiNATIONS. Bien que la programmation complète ne sera dévoilée que le 18 mai, on sait d’ores et déjà que l’évènement sera gratuit et qu’un grand concert lancera les festivités le vendredi soir. Les deux jours suivants permettront de découvrir les différentes cultures des onze nations autochtones que compte notre province. Une pléiade d’activités s’inscrit au programme. On évoque notamment la tenue d’ateliers interactifs, des randonnées en forêt, des danses et des dégustations de mets issus de la tradition culinaire des premières nations.  

 

« Tous les attraits et les forces du Domaine Saint-Bernard seront intimement liés à la programmation », explique Mélanie Lumsden, gestionnaire de l’organisme DestiNATIONS. Le lac et la plage, les sentiers, la forêt et le Jardin des oiseaux seront ainsi mis à contribution. En soirée, il sera même possible de découvrir des légendes autochtones en lien avec l’astronomie au pavillon Velan. 

 

« Cet évènement s’inscrit parfaitement avec nos valeurs et nous sommes fiers que les communautés autochtones aient choisi le Domaine Saint-Bernard. Un échange en temps réel avec ces communautés est très important pour l’avenir », a fait valoir Amélia Puddifer, directrice générale du parc écotouristique. 

 

Un 150e sous le sceau de la réconciliation

Ce festival, qui s’inscrit dans la programmation entourant les commémorations du 150e anniversaire de la Confédération canadienne, bénéficiera d’une subvention octroyée par le gouvernement fédéral et d’une aide technique de la ville de Mont-Tremblant. 

 

« La réconciliation avec les communautés autochtones à travers le pays jouera un rôle majeur dans les célébrations entourant les 150 ans du Canada », a déclaré le député de Laurentides-Labelle David Graham, lors d’un point de presse organisé le 13 mars au Pavillon Velan du Domaine Saint-Bernard. « Dans ce cadre, je suis très fier d’annoncer que le gouvernement fédéral a octroyé une subvention de 78 000$ au Domaine Saint-Bernard pour organiser ce festival. » 

 

« S’enrichir de nos différences » – Guy Vincent

« On va être en mesure d’échanger avec les communautés autochtones afin de mieux les connaitre et de s’enrichir de nos différences », a souligné Guy Vincent, président de la fiducie du Domaine Saint-Bernard. « Nous serons également capables de découvrir leur culture, leur art et surtout, d’en apprendre plus sur leur façon de vivre en harmonie avec la nature, ce qui s’accorde parfaitement avec la mission du Domaine Saint-Bernard. » 

 

Des pratiques culturelles similaires

Selon Marie-Josée Parent, directrice générale de DestiNATIONS, cet évènement permettra de révéler que le Domaine Saint-Bernard propose des activités ancrées dans la culture autochtone et issues de leurs traditions. « On pourra découvrir comment, comme Québécois et comme membres des 11 nations autochtones, on se retrouve à travers des traditions et des pratiques culturelles similaires », a-t-elle affirmé. « Faire du canot en été, déguster du sirop d’érable au printemps et faire de la raquette en hiver sont des activités issues de nos traditions et on souhaite célébrer ces échanges qui ont fait de nos nations ce qu’on est aujourd’hui. »   

 

« C’est un beau deux pour un, car on nous invite d’une part à découvrir une activité très intéressante et d’autre part, à découvrir le Domaine Saint-Bernard, qui devient, année après année, un incontournable », a enchainé Sylvain Pagé, député de Labelle. « Je nous reproche de ne pas avoir pensé à mettre en valeur les nations autochtones plus tôt. Le lien historique avec ces communautés qui regroupent 120 000 personnes au Québec est très fort. Amélia, qui a eu cette idée fantastique, pourra se réjouir de cette magnifique initiative », a conclu M. Pagé. 

 

DestiNATIONS

Organisation culturelle fondée en 2014 à Montréal, DestiNations : Carrefour International des Arts et Cultures des Peuples autochtones a pour mission de promouvoir les cultures autochtones traditionnelles et contemporaines, de participer à leur diffusion, à leur rayonnement et à leur production. L’organisme est actuellement à l’œuvre afin de créer, en collaboration avec Tourisme Autochtone Québec, un pôle de diffusion et de production culturelle et touristique de calibre international dédié à la découverte des cultures autochtones. 

desti-nations.ca