going-out

Enchantement et force brute

Guillaume Vincent

Publié le:

Tremblant Express agrandir »

Qu’ont en commun un féérique spectacle de marionnettes et un festival de Fat bike ? Rien, si ce n’est que ces évènements diamétralement opposés – l’un fait dans le modèle réduit et l’autre dans la taille XXL – se déroulent tous deux au mois de janvier. 

Commençons par les modèles réduits. Un spectacle de marionnettes de grande finesse, qui favorise le petit format dans une ambiance intimiste, attendra les enfants âgés de deux à cinq ans à l’église du Village, le dimanche 25 janvier, à 11 h. Présenté en première mondiale dans le cadre de la saison 2015 de Première Scène, le spectacle OGO est « sculpté au rythme du petit spectateur et dure un maximum de 35 minutes, ce qui est tout à fait en accord avec leurs capacités d’écoute et de concentration », précisent les fondateurs de la compagnie de théâtre, Isabelle Payant et Stéphane Guy. Le prix du billet est de 8 $ pour les petits et 12 $ pour les grands. Bon spectacle !

« Think big! »
Au tour maintenant de la démesure. Développé pour les sentiers enneigés de l’Alaska et les dunes de sable du Sahara, le Fat bike est un vélo surdimensionné muni de pneus de 10 à 12 cm de large. Ces vélos d’hiver font leur apparition sur les sentiers nordiques et ravissent, on le comprendra, les passionnés de cyclisme. Le Centre de ski de fond Mont-Tremblant, en collaboration avec L’âme du sport et Cyber Cycle,organisera au Domaine Saint-Bernard des démonstrations de ce nouveau venu sur nos sentiers enneigés, le 10 janvier et le 7 février. Des sorties Fat bike auront également lieu en soirée, le 14 janvier et le 11 février. Le premier festival du Fat bike se tiendra pour sa part les 24 et 25 janvier, toujours au Domaine Saint-Bernard.

Il va sans dire que l’apparition récente de ces monstres à pédales sur les sentiers des centres nordiques exigera une bonne dose d’adaptation et un sens aiguisé de la courtoise. Un code de bonne conduite du bon « fatteu » existe d’ailleurs et exhorte les usagers de ces vélos d’hiver à tenir le rôle d’ambassadeur positif du Fat bike. À lire. Pour ce faire, il suffit d’entrer « Code de déontologie du fat bike » sur votre moteur de recherche. Bonnes sorties !

Info. : skidefondmont-tremblant.com

© Guillaume Vincent